Toutinfo Bréves

HYDRACARBURES : Les cours mondiaux du pétrole en hausse

Les cours mondiaux du pétrole brut sur les marchés internationaux (moyenne WTI, Brent, Dubaï), exprimés en dollar US, ont enregistré une hausse de 76,6% en septembre 2021, comparé au même mois de l’année précédente.

Parallèlement à la hausse des cours mondiaux du pétrole sur les marchés internationaux, la Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) note que ceux des principales matières premières exportées par les pays de l’Union ont également progressé sur la même période, notamment pour le caoutchouc (+47,3%), le café (+46,5%), le coton (+44,5%), la noix de cajou (+13,3%) et le cacao (+4,0%). Par contre, l’or a vu ses cours se contracter de 7,5% sur un an. S’agissant des denrées alimentaires, l’indice des cours des produits importés par l’Union s’est accru de 20,6% sur un an. En particulier, une hausse des prix est constatée au niveau du sucre (+53,7%), du blé (+29,0%) et du riz (+9,3%). 

La Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) souligne que les indices boursiers internationaux se sont inscrits en hausse, dans leur ensemble, à fin septembre 2021. Les évolutions les plus significatives ont été observées au niveau du CAC 40 (+35,7%), du Nasdaq Composite (+29,4%), du Standard & Poor’s 500 (+28,1%), du Nikkei 225 (+27,0%), de l’EuroStoxx 50 (+26,8%), du Dow Jones (+21,8%) et du Dax (20,4%). Sur le marché des changes, la monnaie européenne s’est dépréciée sur un an vis-à-vis du yuan chinois (-6,1%), de la livre sterling (-5,7%) et du dollar américain (-1,1%). En revanche, elle s’est appréciée par rapport au yen japonais (+4,8%). 

Les Banques centrales des pays développés ont laissé inchangés leurs taux directeurs. En revanche, au niveau des pays émergents, les autorités monétaires du Brésil et de la Russie ont augmenté leurs taux directeurs en septembre 2021, passant respectivement de 5,250% à 6,250% et de 6,500% à 6,750%. 

L’info