Toutinfo Bréves

ALIOU CISSE : ‘’Le danger qui nous guette…’’

L’entraineur de l’équipe nationale du Sénégal, Aliou Cissé a publié hier, la liste des 25 joueurs devant prendre part à la 5e et 6e journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, respectivement contre le Togo le 11 novembre à Lomé et le Congo le 14 novembre au stade Lat Dior de Thiès. Ainsi, Pape Alassane Gueye sociétaire de l’Olympique de Marseille arrive dans la tanière. Quant à Keita Baldé, il est absent de la liste pour des raisons médicales, là où Joseph Loppy a été tout simplement zappé.

Matchs contre le Togo et le Congo 

‘’On a toujours des challenges et des défis à relever. On est déjà qualifié, mais ces matchs on ne les prend pas à la légère. Nous les préparons avec autant de déterminations et autant de concentrations que les premiers matchs. Nous voulons bien finir ces éliminatoires et on a envie de faire un bon résultat à Lomé, le jeudi et terminer en beauté à Thiès le dimanche contre le Congo. Pour ensuite pouvoir se préparer pour la coupe d’Afrique des nations. Nous voulons faire 6 matches 6 victoires et ces 2 matchs sont très importants. En plus, ils nous servent de préparation pour la CAN, parce qu’on n’aura pas beaucoup de matchs amicaux vu le temps qui est très court. On a la possibilité de préparer la CAN à travers ces 2 matchs. Nous nous sommes donnés la possibilité de jouer ces matchs avec beaucoup de détermination et terminer premier sur le plan africain à la fin de l’année 2021. Le danger de ces matchs, c’est de penser que c’est déjà fait, il n’y’a plus rien à jouer pour ne pas mettre l’intensité qu’il faut, la concentration qu’il faut et c’est ça le danger qui nous guette’’. 

Convocation de Pape Guéye  

‘’C’est un garçon intéressant qui joue à l’Olympique de Marseille comme milieu de terrain. Il est pétri de talents et est capable de jouer à 2, en position de sentinelle. On avait à cœur de renforcer le milieu de terrain qui manquait parfois de taille et parfois d’impact, on espère avec son arrivé que cela peut aider l’équipe à combler ce vide. Ça fait un moment qu’on discute avec lui. Donc, les choix, on ne les fait pas à la légère. Pape Gueye, on lui a donné le temps de réfléchir et à il a donné son aval. Je pense qu’il pourra beaucoup apporter avec les performances qu’il est en train de faire avec l’équipe de Marseille depuis 2 ans. L’avoir dans le groupe, c’est intéressant parce qu’il est encore jeune et a une marge de progression à faire. Cela peut l’aider à progresser et à bonifier l’équipe nationale dans l’entrejeu et à être meilleur. Le football africain demande beaucoup d’efforts et nous prions pour qu’il s’adapte rapidement. C’est un garçon qui a beaucoup de qualités’’. 

Discours tenu à Pape Guéye 

‘’Quand on va chercher les binationaux, le discours qu’on leur tient, c’est sur le projet de l’équipe nationale. Nous avons une équipe nationale qui est première en Afrique et 20e sur le plan mondial. Dans cette équipe, il y a un ballon d’or africain et d’autres joueurs de classe mondiale. Aujourd’hui, on ne court plus derrière les joueurs. Mais on leur laisse le temps de réfléchir et ça été le cas pour Pape Guéye. Il connait et il suit l’équipe et les joueurs. En plus, il connait nos ambitions d’aller à la CAN et de se qualifier pour la coupe du monde. Mais qu’il vienne pour aider l’équipe à progresser, voilà le discours que je lui ai tenu. Je pense que c’est gagnant-gagnant, parce qu’il est intéressé par l’équipe nationale du Sénégal et nous aussi on est intéressé par son potentiel’’. 

Koulibaly-Abdou Diallo 

‘’Notre équipe nationale est assez solide. Je suis satisfait du duo Kalidou Koulibaly-Abdou Diallo, même s’il y a d’autres joueurs capables de jouer à leurs postes. Nous avons constitué une équipe pour avoir plus de possibilités. Mais aujourd’hui, c’est Abdou Diallo et Koulibaly qui sont là parce que je pense qu’ils sont capables de faire le boulot. Dans leurs clubs, c’est des défenseurs de classe mondiale. Kalidou est capable de jouer à gauche comme à droite. Nous savons que si nous voulons aller le plus loin possible, il nous faut avoir un système défensif très solide. C’est la condition sine qua non en Afrique pour pouvoir exister. Si on voit les équipes qui sont souvent devant, c’est des équipes qui prennent peu de buts. Kalidou Koulibaly, c’est sa 3e CAN et une coupe du monde. Je pense que maintenant, il est appelé à jouer partout si j’aurais besoin de lui comme arrière gauche et droite, je pense qu’il le fera. Maintenant, il faut juste continuer à travailler et avec les matches à venir, je pense que Abdou et Koulibaly auront plus d’entente et de communication’’.  

Standing de l’équipe nationale 

‘’Il y a deux regards qu’il faut avoir sur le standing de l’équipe nationale. Certains le disent pour nous mettre la pression. Ils nous disent ce n’est pas normal parce que vous avez tout ce qu’il faut. Ce qui m’étonne, c’est que ce débat est maintenant jusque hors de nos frontières. Qu’ils arrêtent de parler de nous. Ils n’ont qu’à parler de leur équipe parce qu’ils ont des équipes bien plus outillées que notre équipe. Mais dans toutes les émissions que je suis, on parle du Sénégal et je pense que c’est parce qu’on a bien travaillé. Cela veut dire qu’on mérite ce statut, qu’on s’est donné les moyens d’arriver à ce stade. Dans le football, rien n’est définitif, rien n’est sûr. Si on parle du Sénégal comme l’une des meilleures équipes en Afrique, c’est le travail de la fédération, du staff technique, des clubs. Je peux dire que c’est le football sénégalais qui émerge. L’objectif, quand on a pris les rênes de l’équipe, c’était de redorer le blason du football sénégalais pour qu’il retrouve son lustre d’antan. On y est et ce qui nous manque, c’est le trophée. On prie pour qu’on arrive à l’avoir’’. 

Match de barrage pour la coupe du monde 

‘’Nous sommes reconnus comme faisant partie des meilleures équipes africaines. Nous sommes une grande équipe si les autres le sont. Si les autres sont forts, nous aussi nous sommes forts. Elles ont des arguments à faire valoir, nous aussi nous en avons. Nous nous sommes donné les moyens d’exister sur le continent africain et sur le plan mondial, c’est notre travail. Nous n’avons peur de personne. Aller à la coupe du monde, nous savons que c’est difficile, c’est comme gagner la CAN. Il faut être capable de sortir du lot’’. 

La Var à la CAN

‘’Je pense que le football doit rester naturelle. Cela ne me dérange pas, mais jusqu’à présent, ce n’est pas quelque chose qui me convainc. Chaque weekend, on voit ce qui se passe lors des matchs de championnat en Europe ou ailleurs. Je pense que le football doit rester ce qu’il est’’. 

Liste des 25 joueurs

Gardiens : Edouard Mendy (Chelsea, Angleterre), Alfred Gomis (Rennes, France), Seyni Timothy Dieng (Qeens Park Rangers, Angleterre)
 

Défenseurs : Kalidou Koulibaly (Naples, Italie), Ibrahima Mbaye (Bologne, Italie), Bouna Sarr (Bayern Munich, Allemagne), Cheikhou Kouyaté (Cristal Palace, Angleterre), Fodé Ballo Touré (Milan AC, Italie), Abdou Diallo (Paris Saint-Germain, France), Pape Abdou Cissé (Olympiakos, Grèce), Saliou Ciss (Nancy, France) 

Milieux : Idrissa Gana Gueye (Paris Saint-Germain, France), Nampalys Mendy (Leicester City, Angleterre), Krépin Diatta (Monaco, France), Pape Matar Sarr (Metz, France), Moustapha Nam (Paris FC, France), Mamadou Loum Ndiaye (Deportivo Alavés, Espagne), Pape Alassane Gueye (Olympique de Marseille, France)
Attaquants : Sadio Mané (Liverpool, Angleterre), Ismaël Sarr (Watford, Angleterre), Boulaye Dia (Villareal, Espagne), Famara Diédhiou (Alanyaspor, Turquie), Bamba Dieng (Marseille, France), Habib Diallo (Strasbourg, France). 

L’info