Toutinfo Bréves

JUGÉ EN APPEL LE 10 NOVEMBRE : La machine judiciaire pour perturber la campagne Barth

Investi candidat de la coalition Yewwi askan wi dans la capitale sénégalaise, Barthélémy Dias va bientôt renouer avec les rendez-vous au tribunal. Hier, il a été assigné pour son audience du 10 novembre dans le cadre de son procès en appel de l’affaire Ndiaga Diouf.

Barthélémy Dias a déposé avant-hier la liste de la coalition Yewwi askan wi dans la ville de Dakar dont il est la tête de file. Mais hier, il s’est réveillé dans une autre réalité. La machine judiciaire est de nouveau mise en branle contre lui. Selon un de ses avocats, Me Khoureïchi Bâ, il a été assigné hier matin, pour la prochaine audience de son procès en appel. ‘’Alerte, Barthélémy Dias dans l’œil du cyclone ! Après avoir déposé hier tard dans la nuit son dossier d’investiture, Barthélémy Dias a été assigné ce matin, pour l’audience du 10 novembre, à la 3ème chambre de la Cour d’Appel de Dakar’’, a déclaré hier la robe noire, sur sa page Facebook. Une audience qui entre dans le cadre du procès de l’affaire Ndiaga Diouf, du nom de ce nervi qui avait été tué par balle, le 22 décembre 2011, lors d’une attaque de la mairie de Mermoz-Sacré-cœur du maire Barthélémy Dias, qui a été accusé du crime. Il est poursuivi pour coups mortels, coups et blessures volontaires et détention d’arme sans autorisation administrative. En première instance, il a été condamné à 2 ans de prison dont 6 mois fermes, avec deux de ses coprévenus Habib Dieng et Babacar Faye. Ils devaient aussi payer 25 millions à la famille de la victime.

Mais le procureur qui juge la peine peu sévère, avait fait appel de la décision du juge des flagrants délits. Depuis lors, le dossier a connu plusieurs renvois, dont le dernier à la date du 10 novembre prochain. Une date située en pleine période électorale pour les élections locales du 23 janvier prochain. Surtout que le concerné est la tête de liste pour la ville de Dakar, de la principale coalition de l’opposition. C’est dire que l’audience du 10 novembre sera marquée fortement du sceau de la politique. 

L’info