Toutinfo Bréves

RIFIFI A YEWWI ASKAN WI : Pastef Guédiawaye se retire de la coalition et dénonce…

Pastef Guédiawaye se retire de la coalition Yewwi. Les camarades de Sonko fustigent leur mise à l’écart dans le processus de désignation des candidats et la violation des critères de sélection. 

Agacé par les nombreuses déclarations de candidatures  des membres dans leur fief et le manque de respect des leaders de Yewwi Askan Wi envers eux, le Pastef Guédiawaye claque la porte de la coalition de l’opposition.  Dans une déclaration rendue publique, hier, à moins de 48h de la clôture des dépôts des listes pour les élections locales d 23 janvier 2022, les partisans d’Ousmane Sonko à Guediawaye disent avoir remarqué depuis au moins deux jours, des candidats à la candidature se déclarer officiellement investis par la coalition Yewwi Askan Wi dans leurs localités respectives. Et d’ajouter qu’au moment où ils écrivaient leur communiqué. Hier, le candidat «investi à la ville» (Ahmet Aïdara qu’ils n’ont pas cité) est déjà «officiellement» connu ainsi que les investis au niveau des communes. Poursuivant, Pastef Guédiawaye constate, pour le regretter, qu’aucune information officielle ne lui est parvenue d’une quelconque instance de la coalition Yewwi Askan Wi. «Tout ce que nous savons, nous vient des réseaux sociaux et des candidats investis eux-mêmes. Tout ceci est pour nous un total manque de respect et une démarche en parfaite contradiction avec les valeurs prônées par la coalition», regrettent les «patriotes» de Guédiawaye. En outre, ils soutiennent que les critères définis dans l’accord cadre pour départager les candidats sont foulés au pied pour promouvoir un partage de gâteau qui n’a de fondement que des intérêts bassement politiciens et un  « copinage  » de mauvais goût. 

Ce qu’ils ne comptent pas cautionner. «En adéquation avec les principes et valeurs qui ont toujours guidé nos actions, Pastef Guédiawaye  décide de se retirer de la coalition Yewwi Askan wi à compter d’hier, mardi (NLDR aujourd’hui)», disent-ils. Et de promettre d’ informer ultérieurement les Sénégalais sur les conditions de leur éventuelle participation aux élections locales.

L’info