Toutinfo Bréves

DIOUF SARR, BARTH, BOUGANE, DOUDOU WADE, PAPE DIOP…Les combattants sur le ring de Dakar

Hier la candidature de Barthelémy Dias a été confirmée par la coalition Yewwi Askan Wi. Auparavant, Benno Book Yakaar avait officialisé celle de Abdoulaye Diouf Sarr. La Grand coalition Wallu Sénégal elle, a jeté son dévolu sur Doudou Wade, tandis que Bougane Guèye a été investi par Gëm sa Bopp et Pape Diop devrait faire cavalier seul. C’est dire que tous les Généraux des différentes armées sont en place pour la grande bataille de Dakar du 23 janvier prochain. Une bataille  dont la victoire, devrait se jouer entre Abdoulaye Diouf Sarr et Barthélémy Dias. 

On en sait un peu plus sur les combattants de Dakar, qui sont maintenant presque au complet. Après l’investiture du ministre de la Santé et de l’action sociale Abdoulaye Diouf Sarr comme candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar au pouvoir, hier, la principale coalition de l’opposition à Dakar, Yewwi Askan Wi a dévoilé le nom de son candidat. «La coalition Yewwi Askan Wi porte à la connaissance de l’opinion publique dakaroise, qu’après de larges consultations, M. Barthélémy Toy Dias a été désigné comme candidat  de la liste de de la ville de Dakar sur proposition de la coalition Tawaxu Sénégal. Yewwi Askan Wi se félicite de ce choix qui a été largement partagée et soutenu par toutes ses  composantes», lit-on dans le communiqué publié en ce sens. Un choix qui d’ailleurs était attendu de l’opinion. Car non seulement le maire de Mermoz Sacré-coeur a très tôt décliné son ambition pour Dakar, mais aussi, la réalité du terrain fait qu’il est aujourd’hui, politiquement, le meilleur candidat pour Taxawu Sénégal et Yewwi Askan Wi. Même si  certains ne partagent pas souvent ses méthodes, l’homme s’est imposé au sein de l’opposition nationale et dakaroise surtout, par son caractère, la force de ses convictions, sa virulence envers le régime et Macky Sall qui l’incarne. Son travail remarquable au niveau de sa commune, notamment dans le volet social, à l’occasion de la lutte contre la pandémie du Covid en particulier, a contribué à sa percée dans l’opinion. 

Abdoulaye Diouf Sarr un adversaire de taille

Son principal adversaire sera Abdoulaye Diouf Sarr, candidat du régime. Ce dernier choisi par Macky Sall, au détriment de Amadou Ba, a aussi des arguments à faire valoir. En plus de sa posture nationale en tant que ministre de la Santé et de l’action sociale, qui a été particulièrement au-devant de l’actualité depuis l’entrée de la Covid 19 au Sénégal, Abdoulaye Diouf Sarr peut se prévaloir d’une bonne base. Maire de Yoff, il avait gagné sa commune, là où la coalition BBY avait perdu presque toutes les communes de Dakar (seule Yoff Ngor et Gorée avait échappé à Tawaxu Dakar d’alors). Même si la fibre identaitaire n’est pas toujours est sensible, Diouf Sarr ne manquera sans doute d’en user et en abuser s’il le faut. Déjà, des dignitaires lebous (populations autochtones de Dakar) comme le Grand Serigne Abdoulaye Makhtar Diop se sont prononcés en faveur de sa candidature. Il va bénéficier aussi des moyens colossaux du pouvoir, pour ne pas dire de l’Etat dans son combat contre ses adversaires. 

Doudou Wade investi, pour Dakar 

Barthélémy Dias et Abdoulaye Diouf Sarr ne seront pas seuls sur  le ring électoral de Dakar. La Grande Coalition Wallu Sénégal du Pds et ses alliés a enfin dévoilé son candidat ! Il s’agit de Doudou Wade. L’information a été confirmée par l’intéressé lui-même, joint hier par Dakarcatu. «Oui c’est avéré. La décision m’a été notifiée hier» a-t-il fait savoir. C’est dire que l’ancien Président du groupe parlementaire de la majorité à l’Assemblée nationale du régime Wade sera bien le challenger de Abdoulaye Diouf Sarr et de Barthelémy Dias. Mais ces derniers, du fait de la configuration actuelle des forces politiques à Dakar et des poids des coalitions sont à un cran au-dessus de lui. C’est dire que les choses ne sera pas du tout faciles pour Doudou Wade, qui aura la lourde tâche de  réveiller les troupes libérales de la capitale. Un travail d’Hercule, si l’on sait que le parti de Me Wade est plongé dans une certaine léthargie depuis un bon moment, sans compter le départ en cascade de plusieurs cadres. 

Bougane Guèye mis en orbite par Gëm sa bopp

La tâche ne sera pas non plus facile pour Bougane Guèye. La 3ème grande coalition de l’opposition, Gëm sa bopp, l’a investi hier candidat à la mairie de Dakar. Une décision prise lors de la rencontre du comité d’investiture. Il devra batailler ferme pour s’en sortir, face aux grosses machines électorales que son BBY, Yewwi, Wallu Sénégal et dans une moindre mesure bokk gis gis. 

Pape Diop en cinquième larron 

Le leader de Bokk gis-gis, membre fondateur de Wallu Sénégal, qu’il a finalement boudé du fait de la boulimie du Pds devrait se poser en 5ème larron. Pape Diop a en effet des visées affirmées sur la capitale dont il a été déjà maire durant le régime de Wade. Et son départ de la coalition Wallu Sénégal est la preuve de cette ambition pour le fauteuil de maire de Dakar. Un retour qui est peu probable. En réalité, comme  le Pds qui a perdu de son bleu, notamment à Dakar, Pape Diop et son parti sont peu présents dans l’espace politique et donc auprès des électeurs. Contrairement à BBY et aux membres de la coalition Yewwi. Le vainqueur  du scrutin du 23 janvier prochain devrait, sans surprise sortir de ces deux camps. Mais, quoi qu’il en soit, avec 4 candidats, l’opposition part désavantagée. Et sa division sera sans doute le meilleur allié de la coalition BBY.

L’info