Toutinfo Bréves

MATAR BA APRES SON INVESTITURE : ‘’Tout récalcitrant qui ne se range pas sera considéré comme opposant’’

  • mbay thiamdoum
  • novembre 2, 2021
  • Commentaires fermés sur MATAR BA APRES SON INVESTITURE : ‘’Tout récalcitrant qui ne se range pas sera considéré comme opposant’’

Candidat à sa propre succession à la mairie de Fatick, Matar Ba a été accueilli avant-hier dans la capitale du Sine par une foule de militants et sympathisants venus le féliciter pour le choix porté sur sa personne pour diriger la liste de Benno bokk yaakaar. Le maire sortant qui a appelé ses camarades et alliés à l’unité, prévient qu’il sera considéré comme opposant, tout récalcitrant qui refuse d’accepter le choix de Macky Sall.

Choisi par le président de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby), pour diriger la liste communale de la mouvance présidentielle à Fatick, Matar Ba a bénéficié le  week-end dernier d’un accueil populaire dans la capitale du Sine. Devant une foule immense, le maire sortant lance un appel à l’unité des membres de la mouvance présidentielle. ‘’Tout le monde doit se sentir concerné à travers le choix porté sur ma personne par le président de la République, Macky Sall, chef de la coalition de la mouvance présidentielle. C’est pourquoi je suis venu à Fatick pour faire solennellement un discours d’unité et d’ouverture. Je demande à nos frères et à nos sœurs qui pensent autrement de revenir à la raison. Je leur demande de revenir à la maison pour qu’ensemble, on accompagne le choix du président de la République qui est le patron de notre coalition. Le choix porté sur Matar Ba ne devrait pas susciter de position radicale. Nous devons nous battre pour gagner les élections de 2022’’, a lancé le maire de Fatick dans une ambiance de campagne. ‘’C’est avec beaucoup d’humilité que j’ai accueilli ce choix. Matar Ba est désigné tête de liste mais le Président Macky Sall ne vise pas ma personne. Il vise toutes les populations de Fatick, ses militants, les partis alliés, les responsables. Il veut tout simplement qu’on aille à la victoire sans difficultés’’, a-t-il poursuivi. Et d’appeler les membres de la coalition présidentielle à travailler main dans la main pour améliorer les conditions de vie des populations. ‘’Nous devons nous battre pour que Fatick ne régresse pas. Nous devons nous battre pour que Fatick continue à être mobiliser dans son entièreté aux côtés du Chef de l’État. C’est ça le combat qui mérite d’être engagé. Mais pas le combat de mettre les jeunes sur les réseaux sociaux pour qu’ils injurient les responsables, ça n’a pas de sens’’, fulmine-t-il. Ce qui compte pour Matar Ba, dans ces joutes électorales, c’est la victoire au soir du 23 janvier 2022. ‘’Nous avons construit ensemble cette coalition. Ce n’est pas parce qu’il y a des élections, qu’il y a des choix qu’on doit prendre des positions radicales. Je ne pense pas que cela soit cohérent. Nous allons nous battre dans la discipline. Nous n’avons comme adversaire que l’opposition’’, soutient l’actuel ministre des Sports. Invité ses «camarades récalcitrants» à se conformer à la discipline de parti, il souligne que «sera désormais considéré comme opposant, tout militant qui refuse de se ranger avant la fin des investitures».

L’info