Toutinfo Bréves

COUP DE TONNERRE A FATICK : Mamadou Camara, Sémou Diouf et Sory Kaba défient Matar Ba et Cheikh Kanté

  • mbay thiamdoum
  • novembre 2, 2021
  • Commentaires fermés sur COUP DE TONNERRE A FATICK : Mamadou Camara, Sémou Diouf et Sory Kaba défient Matar Ba et Cheikh Kanté

Le vent de la défiance a soufflé aussi à Fatick, ville du chef de l’Etat, où deux Présidents de Conseil d’administration et l’ancien Directeur des Sénégalais de l’extérieur contestent les choix de Macky Sall et forment leur propre liste pour briguer la mairie et le conseil départemental de ladite localité. 

Fatick, des responsables apérites et des alliés de longue date du chef de l’Etat ont passé outre son choix porté sur le duo Matar Bâ et Cheikh Kanté, pour constituer leur propre coalition et liste. Il s’agit de deux Pca (Mamadou Camara de l’Ancar et Sémou Diouf de l’Aprosi) et de l’ancien Directeur des Sénégalais de l’extérieur, Sorry Kaba. Leur coalition «Andu Nawle Suxali Sunu Gox», sera dirigée dans la commune par Mamadou Camara, comme tête de liste majoritaire, (donc candidat maire) et Sémou Diouf comme tête de liste proportionnelle. Et pour le département, Sorry Kaba a été choisi comme tête de liste. L’ancien directeur des Sénégalais de l’extérieur en rupture de ban avec le Président Macky Sall depuis sa fameuse sortie sur le troisième mandat suivi de son éviction de son poste, va briguer le Conseil départemental et fera donc face à l’ancien Directeur général du Port autonome de Dakar, Cheikh Kanté. Ces grosses pointes l’Alliance pour la République ont réussi la mobilisation des grands jours, dimanche à Fatick, lors du lancement de leur coalition. «On a fait notre Assemblée générale d’investiture. Et il y a eu une grande mobilisation, pour montrer que nous sommes tous avec le président Macky Sall. En plus des grands leaders dont les noms sont révélés, il y a d’autres qui oeuvrent l’anonymat. A Fatick, le mot d’ordre était : tous sauf Matar Bâ. Il a fait 10 ans à la tête de la commune, et il n’a aucun bilan à présenter», a martelé Mamadou Camara, qui sera son adversaire direct le 23 janvier prochain.

L’info