Toutinfo Bréves

INVESTITURES AU SEIN DE BBY : Macky-Ps, le jeu de dupe

Après les avoir fortement affaiblis en 2014 en s’emparant de certaines de leurs collectivités, le Président Macky Sall est en passe de dépouiller totalement les socialistes de ce qui leur reste. Dans les investitures en cours, Macky Sall ne laisse que des miettes à Aminata Mbengue Ndiaye et Cie qui risquent d’être enterrés politiquement.

C’est à croire que le Président Macky Sall reprend par la main gauche, sinon plus, tout ce qu’il donne à ses alliés par la main droite. Et ce n’est pas le Parti socialiste qui dira le contraire. La formation politique dirigée par Aminata Mbengue Ndiaye, par ailleurs présidente du Haut conseil des collectivités territoriales, risque d’être totalement dépouillée de toutes ses mairies au sortir des élections municipales et départementales du 23 janvier 2022. A Kaffrine, le chef de l’Etat a écarté Abdoulaye Wilane de la mairie pour le transférer au Conseil départemental au profit de Abdoulaye Saydou Sow. L’actuel ministre de l’Urbanisme investit tête de liste de la mouvance présidentielle dans la capitale du Ndoukoumane, devrait ainsi être le prochain maire de Kaffrine si jamais les listes de Benno bokk yaakaar passent au sortir des élections municipales et départementales de janvier 2022. Mais la situation est plus grave à Mbour où le maire Fallou Sylla a complètement été écarté des listes de la coalition Benno bokk yaakaar. Il n’est ni investi à la mairie encore moins au Conseil départemental où Macky Sall a porté ses choix respectivement sur l’actuel directeur général de l’Agence de développement municipal, Cheikh Issa Sall et le président sortant du Conseil départemental, Saliou Samb. A Golf Sud à Dakar, Macky Sall envoie à la retraite Aïda Sow Diawara. Il l’a tout simplement écarté des investitures pour porter la candidature de l’actuel directeur général de la Loterie nationale du Sénégal, Lat Diop. Tout comme Aïda Sow Diawara, son camarade socialiste Sina Cissokho a été totalement écarté du Conseil départemental pour laisser la place au maire sortant, Mame Balla Lo investi tête de liste départementale là son camarade Sidiki Kaba est investi tête de liste communale. A Ourossogui, le démissionnaire du Ps et néo transhumant de l’Alliance pour la République Me Moussa Bocar Thiam est maintenu à son poste. 

Après les avoir dépouillés dans des villes comme Kaffrine, Mbour, Tambacounda et dans la commune de Golf Sud, le chef de l’Etat laisse à ses alliés socialistes quelques miettes comme la mairie de la Patte d’Oie où le maire sortant Banda Diop a été désigné tête de liste pour défendre son bilan, et la mairie de Paoskoto où le socialiste Aly Mané a été coopté tête de liste de BBY. D’autres maires socialistes du département de Mbour sont aussi réinvesti, comme Cheikh Diouf de Diass et Thierno Diagne de Sindia. Mais les maires socialistes lâchés n’ont pas dit leur dernier mot. A noter qu’Aminata Mbengue Ndiaye et Cie, pour parer à toute éventualité, ont déjà déposé leur caution pour aller à l’assaut des mairies jusqu’ici sous leur tutelle et où ils ont été écartés des investitures de Benno bokk yaakaar. ‘’Macky Sall a fait les choix qui l’arrangent à lui seul au détriment de ses alliés. Ce qui est important est que le Parti socialiste a déjà déposé sa caution et tous les maires sortants qui pensent pouvoir gagner leurs communes peuvent présenter leurs propres listes avec la bénédiction de la direction du parti’’, confie un haut cadre socialiste contacté par l’Info.