Toutinfo Bréves

COMMUNIQUE DE FARBA NGOM HEAD OFFICE : La déontologie mise à mal dans un torchon médiatique…

  • mbay thiamdoum
  • octobre 27, 2021
  • Commentaires fermés sur COMMUNIQUE DE FARBA NGOM HEAD OFFICE : La déontologie mise à mal dans un torchon médiatique…

L’honorable député-maire des Agnams Farba Ngom est encore victime d’une machination de la part de détracteurs déjà identifiés qui sont revenus à la charge. Le ridicule ne tuant pas, les contempteurs de l’Honorable Député maire ont tenté de salir sa réputation via un tissu de contre-vérités étalé dans l’édition du lundi 25 octobre 2021 du journal dit l’Indépendant. Farba Ngom Head Office se réserve spontanément le droit de porter à l’attention de l’opinion publique que cet article qui n’a rien de professionnel est en vérité un pamphlet qui n’honore nullement la digne profession de journaliste. Juste un passage de ce torchon qui disqualifie entièrement l’auteur de l’article de presse. « Dans une lettre de dénonciation en date du 13 octobre 2021 reçue par l’OFNAC et dont le journal l’Indépendant détient une copie, des Sénégalais ont gravement vilipendé Farba Ngom auprès de la Présidente Nafy Ngom Keita et de ses services tout en réclamant une enquête minutieuse afin qu’il puisse édifier les Sénégalais sur son patrimoine immense et douteux… ». Or, il est de notoriété publique que Madame Nafy Ngom Keita n’est plus Présidente de l’OFNAC depuis 2016. Elle a été remplacée depuis par la magistrate Madame Seynabou Ndiaye Diakhaté. Rien que ce passage mensonger renseigne largement sur la légèreté de l’auteur de l’article et de ses commanditaires…Farba Ngom Head Office prend donc l’opinion publique nationale et internationale à témoin sur la volonté manifeste de nuire à l’honorabilité de Monsieur Farba Ngom au mépris des règles journalistiques de base. Farba Ngom ne bénéficie d’aucune fonction au sein de l’administration sénégalaise, en conséquence il n’est nullement lié à L’OFNAC. Le député se réserve par ailleurs d’apporter une suite judiciaire à ces attaques viles et de dénuées de tout professionnalisme et en appelle à la vigilance et au sens des responsabilités des organisations faîtières des médias en charge des questions d’éthique et de déontologie.