Toutinfo Bréves

COALITION YAW : Pastef/Dakar lève la suspension de ses activités

Pastef/Dakar est revenu à de meilleurs sentiments. Hier, les partisans d’Ousmane Sonko ont décidé de lever la suspension de leurs activités au sein de la coalition Yewwi askan wi, suite à des échanges fructueux entre les leaders.

Les démons de la division épargnent jusqu’ici la dynamique unitaire de la coalition Yewwi askan wi. Les gros nuages qui pesaient depuis avant-hier sur l’unité de ladite coalition surtout à Dakar, en perspectives des prochaines élections municipales et départementales, semblent se dissiper. Cela, après que la section départementale de Dakar du parti d’Ousmane Sonko ait décidé de reprendre ses activités, après les avoir suspendues au sein de Yewwi askan wi. Selon le coordonnateur de Pastef de Dakar, ce dégel est survenu après des concertations entre Ousmane Sonko et Khalifa Sall. ‘’Les échanges fructueux et fraternels entre les leaders membres de la coalition Yaw ont abouti à l’aplanissement des incompréhensions de part et d’autre’’, a déclaré hier, Abass Fall, dans une note rendue publique. Dans celle-ci, le coordonnateur départemental des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité, a invité tous les leaders et militants des partis membres de la coalition Yewwi askan wi, à la cérémonie d’investiture des candidats de Pastef/Dakar à la candidature de ladite coalition, qui se tiendra aujourd’hui, vendredi, à partir de 16 heures. Pastef/Dakar avait pris la décision lundi dernier, de suspendre ses activités au sein de la coalition Yewwi askan wi. ‘’C’est une décision prise après concertations avec l’ensemble des militants, responsables de Pastef/Dakar. Nous avons estimé que notre présence au sein de la coalition Yewwi askan wi dans le département de Dakar doit être revue. C’est pour cette raison que nous avons décidé de la suspension de nos activités au sein de ladite coalition, en attendant’’, avait déclaré son coordonnateur départemental, Abass Fall. Devant la volonté de Khalifa Sall et de ses lieutenants de s’emparer de la ville de Dakar et de conserver les mairies qui sont jusque-là sous leur contrôle, les partisans d’Ousmane Sonko de Dakar avaient opposé leur véto et avaient menacé de présenter leurs propres listes aux prochaines joutes électorales. 

L’info