Toutinfo Bréves

CANCER DU COL DE L’UTERUS : La Lisca réalise 1392 consultations et 206 dépistages

La Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA) a réalisé, pour l’édition d’octobre rose 2021, 1392 consultations de sénologie, 206 dépistages du cancer du col de l’utérus dans différentes localités du pays. 

Après la commission féminine de l’Association nationale de la presse sportive (ANPS), l’Amicale des femmes de Dakar dem dikk (DDD), en collaboration avec la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), a organisé, hier au dépôt d’Ouakam, une journée de dépistage gratuit contre les cancers du sein et du col de l’utérus. Cette initiative entre dans le cadre du programme ‘’Octobre Rose, Dem Dépister Dikk’’. La présidente de la Lisca qui a pris part à cette journée a profité de l’occasion pour faire le bilan de l’édition 2021 d’Octobre rose. Selon Fatma Guenone, cette année, près de 1900 nouveaux cas de cancer du col et 1800 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués avec une mortalité de près de 70 %.Malgré la pandémie, durant la première quinzaine d’octobre rose 2021, Fatma Guenone et son équipe ont réalisé 1392 consultations de sénologie, 206 dépistages du cancer du col de l’utérus au siège de la Lisca et dans d’autres zones du pays. ‘’Nous avons visité 7 villes du pays (Podor, Dagana, Saint-Louis, Louga, Diourbel, Khombol et Rufisque), formé 170 sages-femmes au dépistage du cancer du col par l’IVA et offert des kits de dépistage pour 4200 femmes dans ces zones grâce à notre partenaire DP World Dakar’’, a-t-elle déclaré. Soulignant ainsi que chaque district sanitaire a reçu en sus du matériel de dépistage, un appareil de thermo-ablation qui permet de traiter les lésions précancéreuses du col de l’utérus grâce au MSAS et son partenaire Chai.     Dans ces localités visitées, Fatma Guenone informe qu’elles ont aussi organisé des caravanes de sensibilisation et d’information pour mieux inciter les populations au dépistage précoce des cancers, seul moyen de réduire la prévalence et la mortalité. Pour cette édition 2021, elle dit avoir un objectif de subventionner 2000 bons de mammographie grâce à l’implication et l’accompagnement de nombreux partenaires.  

L’info