Toutinfo Bréves

GESTION DES RESSOURCES MINIERES : Le Sénégal, un exemple de bonnes pratiques

Le Sénégal est un bon élève en matière de transparence dans la gestion des ressources minières. Pour preuve, le pays a enregistré un score global très honorable de 93 points (sur 100) dans la mise en œuvre de la Norme ITIE 2019. 

Le Conseil d’Administration a confirmé hier, les conclusions de l’évaluation conduite par le Secrétariat international de l’ITIE à savoir que le Sénégal a dépassé les sept exigences de la Norme ITIE 2019 et en a pleinement respecté vingt (20), et a en grande partie respecté une. ‘’Le Conseil d’administration de l’ITIE félicite le Sénégal pour avoir enregistré un score très élevé (99,5 points sur 100). Le Groupe multipartite a régulièrement fait le point sur les résultats et l’impact de la mise en œuvre, et de nombreux éléments factuels indiquent que l’ITIE Sénégal promeut des réformes concrètes dans les politiques gouvernementales et les pratiques des entreprises’’, indique le communiqué de l’ITIE. ‘’Dans la poursuite de ses efforts visant à assurer l’accessibilité des données extractives, l’ITIE Sénégal a adapté ses activités de sensibilisation aux impacts de la pandémie de Covid-19. Au vu de l’efficacité et de la viabilité de la mise en œuvre de l’ITIE au Sénégal, trois points et demi supplémentaires ont été octroyés au pays’’, a indiqué le Conseil d’administration.

 Par ailleurs, sur la composante Transparence, le Sénégal a obtenu 91 points sur 100. Sur la composante Engagement des Parties prenantes, le Sénégal a obtenu un score de 90 points sur 100. Au Sénégal, le gouvernement, la société civile et les entreprises extractives participent activement à la mise en œuvre de l’ITIE. 

Le Conseil d’administration a établi que d’ici à la prochaine Validation dont le démarrage est fixé au 1er octobre 2024, le Sénégal devra s’assurer de mettre en œuvre une mesure corrective concernant l’octroi des contrats et licences (Exigence 2.2).  En plus, cette décision confirme davantage les résultats obtenus lors de la première validation, en 2018, au cours de laquelle le Sénégal avait obtenu le statut de premier pays africain et le 4e au niveau mondial à obtenir des résultats satisfaisants, à savoir le score le plus élevé.

L’ITIE a pour mission d’œuvrer pour la transparence et la redevabilité dans la gestion du secteur extractif en vue de promouvoir le développement durable et c’est une initiative de l’ancien Premier ministre britannique, Tony Blair.

L’info