Toutinfo Bréves

GAMOU AU CHAMP DES COURSES : Moustapha Sy occulte la politique et verse de chaudes larmes

Le guide des Mouchtarchidines, Serigne Moustapha Sy a complètement occulté la politique dans son discours prononcé lors de la célébration du Mawloud au champ des courses à Tivaouane. Le fils d’Al Maktoum, contrairement à l’année dernière, a épargné le Khalife des Tidianes, mais a versé de chaudes larmes après l’intervention de son fils ‘’Capitaine’’.

Habitué à des sorties fracassantes, Moustapha Sy a dérouté son monde avant-hier à l’occasion de la célébration du Mawloud. Le guide des Mouchtarchidines a été on ne peut plus calme cette fois ci. Contrairement à l’année dernière, le guide des Mouchtarchidines s’est voulu cette fois ci plus pondéré dans son discours tenu devant des milliers et des milliers de fidèles. Membre de la coalition Yewwi askan wi, avec son parti, PUR, le marabout a occulté la politique dans son discours. Certains allant même jusqu’à dire qu’il a snobé ses alliés, Khalifa Sall, Ousmane Sonko et autres, qui ont été reçus par son fils, Cheikh Ameth Tidiane Sy surnommé ‘’Capitaine’’. Mais que nenni. Le fils d’Al Maktoum a concentré cette année son discours sur ses liens très étroits avec son père, et avec les autres foyers religieux du pays, et a voulu donner un cachet exclusivement religieux à son Gamou, lors duquel, il a donné un cour magistral sur la vie et l’ouvre du prophète Mohamed (Psl). 

Mais l’élément déclencheur de cette nostalgie a été son fils. Capitaine a fait craquer son père. Serigne Moustapha Sy a en effet, versé de chaudes larmes et est resté sans voix, pendant une demi-heure. ‘’Le contenu de son discours m’a emporté’’, a justifie-t-il, gagné par une forte émission suite au geste de son fils par ailleurs homonyme de son défunt père. Se remémorant longuement les multiples conversations qu’il a eu avoir avec son père à ses derniers moments, Serigne Moustapha Sy a révélé qu’Al-Maktoum lui a confié lors de leur dernière entrevue que ‘’Celui qui ne trompe pas son guide, le tout puissant lui donne une progéniture qui ne va pas le tromper’’. 

Pour cette édition, le marabout a, à la place des sujets d’actualité ou politique, accentué son discours sur l’importance de l’éducation religieuse, l’exégèse des écrits d’El Hadji Malick Sy, de Serigne Babacar et de son père Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum. Ponctué d’histoire et d’anecdotes, le contenu de la discussion de Serigne Moustapha Sy a tenu l’auditoire en haleine, des heures durant. À noter que des délégations étrangères ont pris à la cérémonie officielle au champ des courses.

L’info