Toutinfo Bréves

KAOLACK : Serigne Babacar Niasse tacle Macky et Mariama Sarr

Macky Sall a envoyé 120 000 F CFA à chacun des fils de Baye Niasse pour sa contribution au Gamou. C’est la révélation faite samedi par Serigne Babacar Niasse, qui soutient avoir décliné le soutien du chef de l’Etat qu’il qualifie de «miette». De même, le fils cadet de Baye Niasse tacle Mariama Sarr, qu’il qualifie de pire maire que Kaolack ait connu et menace de se mobiliser avec toute la jeunesse de la ville pour s’y opposer, si on veut encore l’imposer à la tête de la ville. 

S’il y a un Niassène remonté contre le chef de l’Etat, c’est bien Serigne Babacar Niasse. Le fils de Baye Niasse plus connu sous l’appellation de ‘’Baye Manaye’’ a tout bonnement boudé le soutien que Macky Sall lui a fait parvenir à l’occasion du Gamou. ‘’Il a remis à chaque fils de Baye Niasse une enveloppe de 120 000 F CFA en guise de contribution pour le Gamou. Il l’a fait l’année dernière. Cette année encore, il a remis ça. Moi, j’ai décliné (la contribution). Qu’il garde son argent. On n’est pas en manque d’argent pour qu’il nous donne ces miettes’’, fustige-t-il. Tout en réclamant ‘’plus de respect’’ pour la famille de Baye Niasse et ses disciples. ‘’C’est aberrant ! Il faut qu’on arrête de nous prendre pour des moins que rien’’, peste le fils cadet de Mawlana Cheikh Al Islam Cheikh Ibrahima Niasse. 

Mariama Sarr, ‘’la pire de ceux qui ont eu à diriger Kaolack’’

Invité samedi de l’émission « Kër Sidy » sur Walf Tv, le fils cadet de Cheikh Al Islam Cheikh Ibrahima Niasse n’a pas non plus raté le maire de la ville de Kaolack, la ministre Mariama Sarr. ‘’C’est une calamité, une gangrène’’, assène Serigne Babacar Niasse. Qui en rajoute une couche sur la mairesse. ‘’Elle est la pire de ceux qui ont eu à diriger cette ville. C’est une incapable majeure’’, affirme le jeune chef religieux. Il interpelle le chef de l’Etat et patron de la coalition de la mouvance présidentielle, qui va désigner les candidats de son camp pour les élections locales à venir. ‘’Je voudrais avertir le président de la République Macky Sall, à propos des prochaines élections locales de janvier 2022. Il ne faudrait pas qu’on nous impose encore cette dame. Il est temps qu’il nous aide à nous extraire de cette souffrance’’, souligne le fils de Baye Niasse. Non sans menacer au cas contraire, de se ‘’mobiliser avec toute la jeunesse de Kaolack pour mener des actions fortes pour sauver Kaolack’’ des mains de Mariama Sarr.

L’info