Toutinfo Bréves

BASSIROU DIOMAYE FAYE : ‘’Ce qui s’est passé à Ziguinchor est une tentative d’assassinat’’

  • mbay thiamdoum
  • octobre 16, 2021
  • Commentaires fermés sur BASSIROU DIOMAYE FAYE : ‘’Ce qui s’est passé à Ziguinchor est une tentative d’assassinat’’

Pour le président des cadres de Pastef, Bassirou Diomaye Faye, l’attaque perpétrée à Ziguinchor contre Ousmane Sonko n’est ni plus ni moins qu’une tentative d’assassinat.

Bassirou Diomaye Faye accuse Doudou Ka et son camp d’avoir voulu attenter à la vie du leader des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité, Ousmane Sonko, à travers l’attaque de Ziguinchor. ‘’Ce qui s’est passé à Ziguinchor, est une tentative d’assassinat. Ni plus ni moins. Et, ils reviendront à la charge. inlassablement. Car, comme dirait l’autre, la bêtise insiste toujours’’, accuse-t-il dans un post publié sur sa page Facebook. D’ailleurs, le président des cadres patriotiques révèle que ces attaques ont été planifiées depuis le sommet de l’Etat pour éliminer physiquement le potentiel candidat de la coalition Yewwi askan wi, dans la commune de Ziguinchor. ‘’Depuis 72 heures, suite à l’agression du cortège du président Ousmane Sonko à Ziguinchor, des voix autorisées du renseignement m’ont fait comprendre que tout a été planifié. J’ai voulu croire naïvement, comme bon nombre de mes compatriotes, que Doudou Ka cherchait à taper dans l’œil du chef pour espérer être récompensé d’une investiture disputée dans le camp de Benno bokk yaakaar (BBY) dans cette ville. Mais, il n’en est rien. Absolument rien !’’, a écrit Bassirou Diomaye Faye. 

Selon le président des cadres de Pastef, Doudou Ka a été envoyé après que les commanditaires aient appris que Sonko séjourne en Casamance. ‘’S’il n’y avait pas de vol, il lui (Doudou Ka) aurait affrété un jet privé’’, croit savoir l’un des bras droits d’Ousmane Sonko. Qui dit avoir pris très au sérieux cette affaire. Surtout, note-t-il, ‘’quand quelqu’un qui a quitté Yeumbeul prétend déloger le PROS dans une propriété privée, à Ziguinchor, où il rencontrait l’Unacois’’. Face à ces menaces qui pèsent sur la vie de l’opposant, Bassirou Diomaye Faye dit avoir pris, cette fois, la responsabilité de partager cette nième alerte du genre à temps, afin que nul n’en ignore. Mais d’ores et déjà, a-t-il renseigné, en interne, le parti prendra très certainement les dispositions idoines pour protéger le projet en protégeant son porte-étendard : Ousmane Sonko. ‘’Soyons prêts au don de soi et soyons alertes. Le PRO vivra longtemps et servira ce pays par la volonté du tout puissant et le suffrage des Sénégalais’’, soutient-il.  

L’info