Toutinfo Bréves

SACCAGE AU CEM DE HANN BEL AIR : Mamadou Talla tance les potaches qui demandent pardon

Des élèves qui vandalisent leur école pour marquer la fin de l’année, le ministre de l’éducation nationale n’en veut plus. Et Mamadou Talla, l’a claire notifié hier aux élèves du Cem de Hann Bel Air qui ont présenté leurs plates excuses. 

Le ministre de l’Éducation nationale attendait les élèves du CEM de Hann Bel Air au tournant de l’ouverture des classes hier, Mamadou Tall les a pris de haut. Le ministre de tutelle qui a fait le déplacement hier dans ledit établissement scolaire à l’occasion de l’ouverture des classes, les a fortement tancés. Il a fortement condamné l’attitude de ces élèves qui, à la fin d’année scolaire, n’avaient pas hésité à bruler et déchiré leurs cahiers avant de saccager tout bonnement certaines salles de cours. ‘’Les images que nous avons vues dans votre école et dans beaucoup d’autres du pays, ne reflètent pas la vision que nous avons de l’école qui est de transmettre le savoir, le savoir-faire, le savoir-être. Une école où on apprend à l’élève la socialisation et où on prône la discipline’’, fulmine le ministre Mamadou Tall. D’un ton ferme, il notifie aux élèves que cette année scolaire 2021 2022, le focus sera mis non seulement sur le retour aux valeurs de citoyenneté, mais aussi sur les vertus qui ont manqué aux élèves jusqu’à ce qu’ils se livrent à de tels actes. Ainsi, il a décliné ses attentes lors de la traditionnelle visite de supervision de la rentrée scolaire 2021-2022 axée sur le thème ‘’Retour à nos valeurs’’. ‘’Nous voulons une école de la réussite, stable, fiable qui ne peut être possible que si toutes les conditions sont réunies, a décliné Mamadou Talla. 

Réagissant aux reproches et autres mises en garde du ministre, les élèves du Cem de Hann Bel Air ont présenté des excuses publiques devant la délégation ministérielle. Au nom des élèves de l’établissement, Ami Cissé a demandé pardon à toute la communauté éducative et aux parents d’élèves. ‘’C’est avec des regrets profonds que nous revenons sur la journée du 14 juillet 2021 où nous avions déchiré nos cahiers, vandalisé nos classes et piétiné nos tenues. Nous avons conscience d’avoir très mal agi et nous en avons mesuré les conséquences. Nous présentons ici nos plus sincères excuses à toute la communauté éducative en vous rassurant que cela ne se reproduira plus’’, a-t-elle déclaré. Des excuses acceptées par Mamadou Talla qui les a invités à œuvrer pour la bonne réputation de leur école dont l’image a reçu un sacré coup suite à l’acte insolite posé.

L’info