Toutinfo Bréves

INFRASTRUCTURES LOGISTIQUES : 1,7 milliards pour moderniser 3 ports africains dont le PAD

Le géant international des ports, Dubaï DP World et l’Agence britannique de financement du développement ‘’CDC Group’’ ont déclaré hier, qu’ils prévoyaient d’investir conjointement jusqu’à 1,72 milliard de dollars dans l’infrastructure logistique en Afrique au cours des prochaines années, en commençant par la modernisation de trois ports africains parmi lesquels celui de Dakar.

Leader de la chaine logistique mondiale, DP World et le Groupe CDC, institution de financement du développement du Royaume-Uni et investisseur à impact, ont scellé un partenariat d’un montant de 1,7 milliards de dollars dans l’objectif de moderniser et de développer trois ports à Dakar (Sénégal), Sokhna (Égypte) et Berbera (Somalie). Dans une déclaration conjointe, ces deux multinationales soulignent que ce partenariat vise également à accélérer le potentiel commercial de l’Afrique sur le long-terme et de transformer les perspectives économiques de millions de personnes. La plateforme couvre ainsi une période d’investissements à long-terme, DP World s’engageant à hauteur d’1 milliard de dollars et CDC à hauteur de 700 millions. 

Le texte signale que ces investissements aideront à lutter contre le déséquilibre notable au niveau du commerce international, en soutenant la modernisation et l’agrandissement de ports et de plateformes logistiques terrestres à travers l’Afrique, en commençant par le port de Dakar (Sénégal), de Sokhna (Égypte) et de Berbera (Corne de l’Afrique). ‘’D’ici 2035, il est estimé que l’agrandissement du port (Dakar) devrait permettre une activité commerciale participant à hauteur de 18% du PIB et pesant 36% du commerce national’’, renseigne la même source. Elle ajoute que plus de 48% de la population sénégalaise et une part significative de la population du Mali qui est de 20 millions de personnes, devraient en bénéficier. Ainsi, note le communiqué, 2,3 millions d’emplois au Sénégal seront indirectement soutenus. Cette nouvelle expansion, bénéficiant d’un investissement de près d’un milliard de dollars, sera le plus gros investissement direct étranger terrestre que le pays n’ait jamais eu.

L’info