Toutinfo Bréves

COVID 19-TOURISME : Le Sénégal dans la «liste verte» de la France

Ce n’est sans doute pas un hasard si le Sénégal a levé encore plus les restrictions imposées aux voyageurs à destination du pays. En effet, au même moment, la France a actualisé son classement des pays selon le niveau de la pandémie du coronavirus, intégrant le Sénégal à la ‘’liste verte’’ qui comprend seulement 21 pays. Ce qui signifie que les touristes français pourront désormais venir au Sénégal sans contraintes, à l’aller comme au retour. Une bonne nouvelle pour le secteur touristique national que le gouvernement a très vite compris en dispensant de test Pcr les voyageurs à destination du Sénégal, déjà vaccinés. 

Bonne nouvelle pour le secteur touristique national ! Le Sénégal a été intégré depuis le 11 octobre, dans la ‘’liste verte’’ de la France, des pays fréquentables en cette période de pandémie du coronavirus. Cela veut dire que le Sénégal est désormais classé dans le groupe des pays où le virus ne circule plus activement et où aucun variant préoccupant n’est détecté. Une bonne nouvelle pour le secteur touristique surtout, qui souffre depuis plus d’un an, des restrictions sur les voyages internationaux. Et les autorités l’ont si bien compris, qu’aussitôt, de nouvelles mesures ont été prises dans le cadre de la levée progressive des restrictions imposées aux voyageurs à destination du Sénégal. Ainsi, après une décision prise au sommet de l’Etat, le ministre du Tourisme et des Transports aériens a signé, lundi, un nouvel arrêté qui allège lesdites restrictions, en dispensant les voyageurs déjà vaccinés du test Pcr, qui leur était jusque-là exigé. 

En plus du Sénégal, un autre pays, le Rwanda a intégré la liste verte. Il y trouve l’Union des Comores. Ces trois pays africains sont les seuls présents sur la liste verte de la France. Trois pays du Golf arabique (Koweït, Qatar et Emirats Arabes unis), ont également rejoint la liste verte de la France qui comprend à la date du 11 octobre, 21 pays que sont : l’Arabie Saoudite, Australie, Bahreïn, Brunei, Canada, Chili, Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, Hong Kong, Japon, Jordanie, Koweït, Liban, Nouvelle-Zélande, Qatar, Rwanda, Sénégal, Singapour, Taïwan, Union des Comores, Uruguay, Vanuatu.

Le Maroc et la Tunisie quittent la «liste rouge» pour la «liste Orange»

D’autre pays africains ont eu un meilleur sort à la suite de l’actualisation des listes. Ainsi, le Maroc et la Tunisie ont quitté la «liste rouge» pour la «liste Orange» qui regroupe tous pays qui ne sont ni sur la liste verte, ni sur la liste rouge. Un signal qui était très attendu par les professionnels du tourisme dans ces pays où le secteur est très développé et qui sont parmi les principaux concurrents du Sénégal sur le marché français. 

Pour lutter contre la recrudescence de la pandémie du coronavirus, la France a mis en place cette classification en liste verte, orange et rouge, rendue publique le 9 juin dernier, par son Secrétaire d’Etat au tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne. La liste orange veut dire que dans les pays qui s’y trouvent, la circulation du coronavirus y est active, mais dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Et les français vaccinés n’ont pas besoin de motifs impérieux pour aller dans ces pays. Par contre, pour les pays de la liste rouge (Afghanistan, Brésil, Costa Rica, Cuba, Géorgie, Iran, Maldives, Pakistan, Russie, Seychelles, Suriname, Turquie), la France considère qu’il y a encore une circulation active du coronavirus et qu’il y a la présence de variants préoccupants. Ainsi, il est recommandé aux Français de ne pas voyager dans ces zones. Et à tous ceux qui y vont, le «motif impérieux » leur est imposé. 

L’info