Toutinfo Bréves

PARTICIPATION POLITIQUE ET CITOYENNE : Une soixantaine de jeunes filles formées

Le Conseil sénégalais des femmes a organisé, samedi, à Dakar, une table ronde d’échanges, de mise en réseau et clôture des sessions de formation des jeunes filles/femmes des partis politiques et de la société civile venues des 14 régions du Sénégal.

Dans le but de renforcer les capacités de jeunes filles et jeunes femmes au Sénégal, pour une meilleure participation politique et citoyenne visant leur autonomisation, le Conseil sénégalais des femmes (Cosef), en partenariat avec la fondation Friedrich Ebert, a organisé ce samedi une table ronde autour de la question. Ce programme triennal met l’accent sur la formation des jeunes filles et femmes en politique, celles de la société civile et des organisations syndicales, pour renforcer leurs capacités en vue d’une prise de conscience de l’importance de leur participation effective et efficiente dans les instances et processus de prise de décisions. 

Selon la présidente du COSEF, Rokhyatou Gassama, depuis septembre 2020, 68 jeunes filles et jeunes femmes dont 32 du COSEF, 14 des partis politiques, 11 des organisations de la société civile et 7 des syndicats, issues des 14 régions du Sénégal et réparties en 2 cohortes, sont formées sur plusieurs thématiques. Pour chaque thématique, la présidente nationale du COSEF et son équipe envoient une note d’information et les Tdrs du programme aux organisations qui désignent leurs représentantes. Le premier programme est composé de trois activités. La première est axée sur la ‘’communication, leadership participation politique et citoyenne’’, la deuxième sur ‘’égalité de genre, autonomisation des jeunes filles et jeunes femmes’’ et la dernière sur ‘’parité et gouvernance territoriale’’. Ces activités ont été déroulées à Dakar du 23 au 25 septembre 2020, du 10 au 12 novembre 2020 et du 04 au 06 février 2021, et regroupent 30 participantes avec 98% comme taux d’adhésion. 

Outre la communication, le leadership, la participation politique et citoyenne des femmes, les participantes ont aussi été formées sur la parité et l’égalité du genre, le code électoral et la gouvernance territoriale, l’accès aux ressources et l’autonomisation des jeunes filles et jeunes femmes. Dans le cadre du suivi des formations, le COSEF a organisé une journée d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques ainsi que la mise en réseau des jeunes filles/femmes entre elles et aussi avec les femmes leaders venues partager leurs expériences durant les formations. Les objectifs spécifiques de cette rencontre sont de mettre en réseau 68 jeunes filles/femmes avec les 23 femmes leaders des partis politiques, de la société civile et des organisations syndicales afin d’impulser une dynamique durable autour des thématiques et questions relatives à la formation. Aussi, vise-t-il le développement des compétences spécifiques des participantes et le partage des expériences utiles à l’accroissement d’un esprit volontaire, l’engagement pour la prise de décision au sein de leurs organisations respectives. Ainsi les résultats attendus sont l’assurance d’une meilleure compréhension, acquisition et réception des concepts et outils relatifs à la participation politique citoyenne des jeunes filles et jeunes femmes ; l’activation d’un réseau effectif et durable entre les participantes ; et enfin l’établissement d’une chaîne de mentorat et de tutorat où les femmes leaders feraient office de personnes et d’accompagnatrices auprès des jeunes filles et jeunes femmes.

L’info