Toutinfo Bréves

EN CAVALIER SEUL POUR LES LOCALES : Le pari risqué de Bamba Fall

En décidant d’aller aux prochaines élections municipales et départementales de janvier 2022 seul face à Benno bokk yaakaar et à Yewwi askan wi, le maire sortant de la Médina, Bamba Fall amoindrit toutes ses chances de rempiler. 

Après un bref séjour dans la coalition Yewwi askan, Bamba Fall a tout simplement claqué la porte de celle-ci avant-hier. Sans trop crier gare, le maire sortant de la Médina et candidat à sa propre succession aux élections locales du 23 janvier 2022, a mis en place sa propre coalition électorale sous la bannière de laquelle il compte aller à la conquête des suffrages des populations de la Médina pour une troisième fois. Sauf changement de dernière minute, l’ancien responsable socialiste qui a accédé, en 2014, à la tête de la mairie de la Médina suite au décès de Me Biram Sassoume Sy le 19 février de la même année, s’engage résolument à aller seul à ces joutes électorales pour un deuxième mandat électif, après sa victoire éclatante en 2014 sur les candidats de l’Alliance pour la République et de Benno bokk yaakaar perdus à l’époque par leurs mésententes. En dépit de ses retrouvailles avec l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall avec qui, il s’est récemment longuement entretenu en France, avant d’annoncer son adhésion à la coalition Yewwi askan wi, la section locale de ladite coalition n’a pas avalisé sa désignation comme point focal dans la commune et l’a aussitôt rejeté. ‘’La coalition Yewwi askan wi a été créée par un groupe de partis politiques et de mouvements citoyens pour qui les principes et valeurs demeurent un sacerdoce. A ce titre, nous avons l’obligation de rester sur cette ligne qui poussent davantage les Sénégalais à nous faire confiance ; d’où le ralliement récent de certains ténors de l’opposition. C’est pourquoi nous, militants de Taxawu Sénégal de la Médina, dénonçons avec force la désignation du M. Bamba Fall comme point focal de la coalition Yewwi askan wi dans ladite commune’’, a dénoncé tout récemment dans un communiqué largement relayé, la section locale de la Médina de YAW. 

‘’Ce n’est pas Ousmane Sonko encore moins Khalifa Sall qui me feront gagner la commune de Médina. Je ne fais confiance qu’aux Médinois’’

Cette sortie au vitriol de ses camarades de Taxawu Sénégal qui, visiblement ne lui ont pas pardonné d’avoir tourné le dos à Khalifa Sall au moment où il avait le plus besoin de lui, pour flirter avec le régime de Macky Sall, semble refroidir ses ardeurs. D’où sa décision de claquer la porte et d’aller aux élections sous sa propre bannière.  ‘’Ce n’est pas Ousmane Sonko encore moins Khalifa Sall qui me feront gagner la commune de Médina. Je ne fais confiance qu’aux Médinois’’, a dit Bamba Fall lors de l’annonce de son départ de Yewwi askan wi devant un public visiblement acquis à sa cause. Le maire sortant de la Médina qui a par la même occasion annoncé la mise en place de sa coalition ‘’Médina Sou niou xol’’, avec laquelle, ira aux locales du 23 janvier 2022. irrévocable. Seulement, force est de reconnaitre que ce pari est trop risqué. Face à des mastodontes dont Benno bokk yaakaar et Yewwi askan wi, le maire de la Médina n’a plus toutes les cartes en main pour rempiler à la tête de la mairie de la Médina. Le rapport des forces lui étant plus ou moins favorable jusqu’ici, il verrait à coup sûr une bonne partie de son électorat s’effriter pour aller gonfler les rangs de Khalifa Sall, grâce à qui d’ailleurs, il a été largement réélu en 2014. Et avec une probable entente cette fois ci des responsables locaux de la Médina sur un seul candidat, ses chances de sortir victorieux sont plus que jamais compromises. La présentation d’un candidat issu des rangs de la ‘’Grande coalition Wallu Sénégal’’ du Parti démocratique sénégalais ne viendra pas pour arranger les choses pour le maire Bamba Fall. Elle compliquera davantage sa situation et occasionnera à cet effet, une redistribution des cartes qu’il tient jusqu’ici. Mais qui risquent de lui filer entre les doigts.

L’info