Toutinfo Bréves

IPRES : Des médicaments d’une valeur de plus de 153 millions F Cfa distribués à tous ses centres médicaux

  • mbay thiamdoum
  • octobre 5, 2021
  • Commentaires fermés sur IPRES : Des médicaments d’une valeur de plus de 153 millions F Cfa distribués à tous ses centres médicaux

Les instructions du PCA et de l’ensemble du Conseil d’administration adossées à la  pertinente vision de la participation communautaire des hautes autorités de l’IPRES ont permis  la distribution rapide le week-end dernier de médicaments  et de consommables aux Centres médico-sociaux (CMS)de Dakar, Madia Diop de Pikine et des régions Thiés, Mbour, Diourbel, FATICK, Kaolack, Tambacounda, Louga Saint/Louis, Richard/TOLL, Podor….Le Docteur Souleymane Diallo, Directeur de l’action sanitaire et sociale de l’IPRES annonce dans cette dynamique de la prise en charge médicale  que l’IPRES a remis ce lundi 04 octobre 2021 un financement de 378 millions 155 mille 764 fr cfa à quatre (4) hôpitaux de Dakar en attendant les autres préfinancements qui concerneront ses CMS disséminés dans le reste du territoire national. 

Un préfinancement de près de 400 millions à 4 hôpitaux de Dakar…

Les médicaments de qualité et les outils de protection atteignent le montant de………. .153 millions 723 880 F CFA renforçant le stock existant  dans les CMS et une nouvelle commande de médicaments  de plus de 200. 000.000 F CFA est déjà en cours de préparation pour tous les CMS du pays afin d’éviter autant que faire se peut certaines ruptures. En 2018 déjà, l’OMS avait constaté que dans le monde 100 millions de personnes tombaient dans la pauvreté à cause des dépenses de santé. Depuis la survenue de la pandémie du COVID  ce nombre  a fortement augmenté. Pour les hautes autorités de l’IPRES, le plan d’action sanitaire et sociale est basé sur le triptyque stratégique :

-1/Préserver  ENSEMBLE la politique sanitaire et sociale et les générations futures

-2/Aménager durablement le bien-être des retraités

-3/Déployer ENSEMBLE services, dynamisme, solidarité et résilience Malgré les affres terribles de la crise socio-économique et de la Covid que subit l’Institution, le Conseil d’Administration en se basant sur le thème 2 du triptyque a encore anticipé pour :-vulgariser les bonnes pratiques de prescription gériatrique

– éviter le tout médicament  en donnant le médicament essentiel

Il s’agit aussi de  faciliter et développer la proximité des soins de qualité  car tous les retraités sont d’égale dignité

– améliorer dans l’immédiat la qualité de vie des personnes âgées

– anticiper et faire face au défi de la perte d’autonomie.

Il faut rappeler que la couverture sanitaire et sociale des Allocataires ne fait pas partie des missions et du cœur de métier de l’IPRES qui restent selon les textes la collecte des cotisations sociales auprès des entreprises et le paiement des pensions. Mais l’Institution persiste à soigner gratuitement ses pensionnés malgré les injonctions au quotidien de la CIPRES l’organisation faîtière regroupant les Institutions sociales africaines et dont le siège se trouve à Lomé.