Toutinfo Bréves

CONTROLE DES PRIX : Plus de 27 millions de FCFA d’amendes empochés en un mois

Un mois après la fixation des prix des denrées de première nécessité, les services du ministère du Commerce ont saisi des tonnes de marchandises et infligé plus de 27 millions d’amendes aux commerçants récalcitrants. 

Quelque 77,650 tonnes de sucre, 32. 220 litres d’huiles, 19,950 tonnes de riz, 889 bonbonnes de gaz butane et 27.585.000 francs CFA d’amendes. C’est le résultat des opérations de contrôle et de vérification des prix de denrées de premières nécessités menées sur l’ensemble du territoire, un mois après les mesures de baisse des prix des denrées de première nécessité. La révélation est du directeur du Commerce intérieur lors d’un point de presse tenu hier.  

Pour baisser le coût de la vie, le gouvernement avait procédé à la suppression du droit de douane et renoncé à la TVA, pour un montant de 47 milliards de FCFA. Il avait aussi procédé à une fixation des prix des denrées de consommations courantes et veille depuis lors à sa bonne application sur tout le territoire national. Pour ce faire d’ailleurs, les autorités avaient mis à la disposition du ministère du Commerce, 35 véhicules pour le contrôle et la vérification des prix au niveau de commerçants. Un mois après, le directeur du Commerce intérieur qui a fait face à la presse hier, salue les résultats enregistrés. ‘’Nous avons constaté un approvisionnement correct et suffisant du marché avec en premier, la disponibilité constante du sucre cristallisé et de l’huile en bidons de 20 litres’’, note Oumar Diallo. Au niveau de l’application des mesures, il confie que le taux de réussite est de 87%, au mois de septembre. ‘’Nous sommes à environ 87% de taux d’applicabilité’’, soutient-il. 

Cependant, force est de reconnaitre que malgré ce taux important d’applicabilité (87%), les services de la Direction du commerce intérieur ont pris la main dans le sac de nombreux récalcitrants et ont saisi d’importantes quantités de produits. ‘’Sur l’ensemble des 14 régions du Sénégal, nos équipes ont fait pratiquement 8542 points de contrôles au niveau des boutiques, 105 marchés, 204 délégués de quartiers rencontrés, 1561 commerçants convoqués, c’est-à-dire 1561 infractions constatées sur 8542’’, a fait savoir le directeur du Commerce Intérieur. ‘’Quand il y a une infraction constatée, il y a une amende mise sur la table contre les contrevenants. Ce sont 27 585 000 CFA qui ont été recouvrés et versés au niveau du trésor public’’, a révélé le directeur du Commerce intérieur. 

L’info