Toutinfo Bréves

DR OUSMANE FALL, LE CANDIDAT IDEAL POUR GANDON : Parcours d’un spécialiste averti.

«Il y a partout des gens qui ont décidé d’élargir la portée de leur vie. Ces personnes acceptent un certain degré d’inconfort temporaire afin d’élargir leur conscience et d’atteindre de nouveaux buts.» Cette assertion du grand penseur Raymond Charles Barker retrace typiquement le brillant parcours du jeune Ousmane FALL. Il est déjà préparé dès sa tendre enfance à faire face aux différentes péripéties de la vie de tous les jours. Ce qui n’est pas d’ailleurs une surprise pour ce natif de la banlieue dakaroise, qui a fait ses humanités dans la région nord du Sénégal, au village de POUNDIOUM situé à 1,5 kilomètre de RAO à Saint-Louis. Le jeune médecin a poussé son premier souffle de la vie à Diamagueune, loin des quartiers huppés de la zone périphérique de la capitale sénégalaise avant de faire cap sur Saint-Louis au village de POUNDIOUM

A l’image de bon nombre d’enfants, son enfance est, d’une part, semblable à une véritable vie de garçon, et d’autre part, à une vie pleine de rêves, de défis.

Ousmane FALL, a fait ses études élémentaires à l’école Rahmane communément appelé ‘’école Aidara’’ de Diamagueune. 

Face à la rigueur sans faille de ses parents qui lui ont appris les bons comportements civiques et intellectuels à adopter, le jeune Ousmane FALL savait faire de bons résultats.

De l’école Aidara, il est passé au Collège d’Enseignement Moyen de RAO à Saint-Louis du Sénégal entre 2005 et 2006. Pensionnaire de la première génération du CEM de RAO, il garde un beau souvenir de ses brillants résultats au BFEM. Il fut le troisième meilleur élève du centre d’examen de cet établissement la même année.

Après de bons résultats obtenus dans les études secondaires (baccalauréat S2 + Mention), il devient en 2009 le premier élève du lycée d’El Hadji Rawhane Ngom de Mpal à être orienté à la faculté de médecine de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, option Médecine. 

Détenteur d’un Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES3) en santé et sécurité au Travail, le désormais Médecin du Travail du Groupe CCBM s’est très tôt fait place dans ce vaste univers aussi sinueux que passionnant, la Médecine. 

D’abord à l’Hôpital de Kolda, au service Pédiatrie, où il a fait ses premiers pas en tant que médecin stagiaire, avant de retourner à Dakar pour présenter sa thèse.

Moulé à la faculté de Médecine de l’UCAD, la blouse blanche fût également Médecin-Chef Adjoint de la Clinique des Almadies, alors qu’il travaillait parallèlement au Centre des Œuvres Universitaires de Dakar, en tant que Médecin Vacataire.

Homme du sérail, à la fois social et sociable, le Jeune Ousmane FALL, est, par la suite, nommé Médecin-Chef de l’IPRES de Tambacounda. Il dirigea le service médico-social  de la structure pendant deux ans et six mois, avant d’atterrir à l’IPRES de Richard-Toll où il passa huit mois de bons et loyaux services.

A la lumière de ce brillant parcours du jeune médecin, nomade de la région Nord du Sénégal où il a passé une bonne partie de sa jeunesse plus précisément à POUNDIOUM son village, le choix porté par le Groupe CCBM sur lui en le nommant Médecin du Travail du géant économique aux capitaux sénégalais les plus dynamiques, est loin d’être le fruit du hasard.

Une vision politique claire et ambitieuse portée sur des valeurs purement sénégalaises.

Ambitieux, visionnaire, et toujours prêt à soulever des montagnes, Dr Ousmane FALL est le genre d’homme qui aime les défis, le partage, anime le bien-vivre ensemble.

Forgé par la pesanteur de nos réalités sociétales qui riment avec la «Téranga Sénégalaise», le Coordonnateur du Mouvement ALSAR (And Liggey Sénégal Ak Racine) de l’Arrondissement de RAO, ne se lasse jamais d’aider son prochain. 

Ses activités politiques se résument en deux principes fondamentaux, deux bonnes valeurs sénégalaises, piliers de la Téranga : le social et le partage.

Et pour preuve, il s’est toujours investi dans les actions sociales, amicales et citoyennes de la faculté de Médecine de l’UCAD. 

Il est aussi connu à travers les journées d’investissement humain qu’il organise souvent dans son fief, le village de POUNDIOUM, situé à quelques encablures de l’arrondissement de RAO. 

Soucieux d’apporter le changement dans sa localité, le jeune toubib, trop proche de sa population, a beaucoup contribué à l’avancement du poste de santé de RAO en lui dotant d’équipements de haute pointe qui ont drastiquement changé le visage de la structure sanitaire.

Ses actions sociales ne se limitent pas là. Il a récemment organisé une journée de consultation gratuite dédiée à son mentor le PRESIDENT Mamadou Racine SY au grand bonheur de sa localité. C’est d’ailleurs l’une des nobles causes qui ont facilité son ancrage au sein du Mouvement ALSAR. 

Ousmane FALL, le choix de la Jeunesse, le choix de l’espoir !

Son nom ne cesse de retentir dans les coins de sa localité. En effet, le jeune médecin, l’unique d’ailleurs de tout le Mouvement d’ALSAR a su gagner la confiance de ses proches. Une confiance, un respect, une considération qu’il mérite amplement. Non pas parce qu’il distribue des billets de banque à sa population, comme le font ces marchands véreux de la confiance qui, à l’approche des élections, s’adonnent inlassablement à la recherche effrénée et irréfléchi d’électeurs avec tout ce que cela comporte comme corruption, magouille, promesse électorale, duperie…mais bien au contraire, Ousmane FALL est tout simplement présent du côté de la population de Gandon à chaque fois que celle-ci en a besoin. 

Altruiste, il a su décortiquer, comprendre et résoudre les maux qui pèsent sur le dos de sa population. 

Philanthrope, comme son mentor Racine SY, il sait partager, écouter et traduire en actes les besoins de son fief. 

Conscient que le social rime avec le développement et que celui-ci rime avec la politique, il s’engage à satisfaire les vieilles doléances de la commune de Gandon. Des doléances qui ont pour nom : 

– Faire de Gandon une commune accessible par rapport aux autres localités

– Faciliter l’accès pour la population de Gandon à des soins sanitaires meilleurs

– Faire du développement de Gandon une réalité

– Améliorer les conditions de vie de la population de Gandon à travers les deux ressources clés de la commune : l’agriculture et l’élevage. 

Ousmane FALL, le choix du Changement !