Toutinfo Bréves

LANCEMENT OCTOBRE ROS : La LISCA veut prendre en charge 30 malades de cancer par jour

La Ligue sénégalaise contre le cancer a lancé, hier l’Octobre rose. C’était lors d’une visite à l’hôpital Dalal Jamm avec le ministre de la Santé et de l’action sociale Abdoulaye Diouf Sarr. 

Comme chaque année, la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA) organise sur toute l’étendue du pays, des journées de dépistages et de consultations pour accompagner les patients atteints du cancer. Pour cette année, la LISCA a lancé hier, le démarrage des activités d’octobre rose lors d’une visite à l’hôpital Dalal Jamm. Après un long échange avec les médecins, Dr Fatma Guenoune, présidente de la LISCA, renseigne que tout le mois d’octobre, la structure qu’elle dirige va faire des consultations sur rendez-vous. Et pour le programme de ces activités, Dr Fatma Guenoune et son équipe comptent prendre 30 malades par jour.

Les mêmes activités seront tenues à Podor, Dagana, Saint- louis, Louga, Diourbel, Khombole et Rufisque. ‘’Ce que nous allons faire, ce sera un dépistage pour tout le mois d’octobre. Nous allons laisser du matériel au niveau des districts sanitaires pour que les sages-femmes et médecins puissent continuer le dépistage pendant tout le mois d’octobre’’, souligne la présidente de la LISCA. En outre, elle rappelle qu’en 2019, la gratuité de la chimiothérapie des cancers féminins a été effective. Poursuivant, Dr Fatma Guenoune dit être ravie de voir qu’il y a des infirmiers qui sont venus se former et qui viennent de Kédougou, de Tambacounda. Et que maintenant, partout au Sénégal, les malades pourront faire leur chimiothérapie.

D’ailleurs, elle a saisi l’occasion pour demander à ce que toutes les femmes âgées à partir de 40 ans, puissent bénéficier partout au Sénégal d’une mammographie à 15 000 francs CFA ; celle-ci coutant beaucoup plus actuellement. ‘’Dans tous les hôpitaux régionaux, il y a un appareil de mammographie et ces femmes n’ont pas besoin de venir jusqu’à Dakar, pour prendre le bon rose. Elles iront directement au niveau des services de radiologie pour faire cette mammographie à 40 000 francs CFA. Et je demande à toutes les femmes de faire l’autopalpation et la LISCA. Il y aura une équipe de la LISCA au niveau de ces zones et je leur demande de venir se faire dépister’’, appelle Dr Fatma Guenoune.  

Venu prêter main forte à la LISCA, Abdoulaye Diouf, ministre de la Santé et de l’Action Sociale appelle à une mobilisation nationale pour assister les malades du cancer. 

L’info