Toutinfo Bréves

TAXE PCF : Alla Dieng invite les membres de l’Unacois/Yessal à s’en acquitter

Le directeur exécutif de l’Unacois/Yessal appelle les membres de son organisation à s’acquitter du paiement de leurs impôts au niveau de l’administration fiscale. Selon Alla Dieng, le prélèvement de conformité fiscale est un impôt légal et légitime. 

Une fois n’est pas coutume. Un contribuable qui défend le paiement de l’impôt. L’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois/Yessal) défend la justesse du Prélèvement de conformité fiscale (PCF) d’un taux de 12% sur les importations de marchandises majorée des droits de douanes et entré en vigueur le 1er septembre 2021. ‘’Le paiement de l’impôt est un acte de civisme. La nouvelle taxe vise les commerçants méconnus du service des impôts, mais connus par la douane’’, plaide Alla Dieng, directeur exécutif de l’Unacois/Yessal. ‘’Ces commerçants se limitaient au paiement des taxes douanières et ne payaient pas l’impôt sur leurs chiffres d’affaires’’, ajoute-t-il. D’après Alla Dieng, le Prélèvement de conformité fiscale n’est pas un impôt nouveau, c’est un impôt légal et légitime. ‘’Tout travailleur doit payer ses impôts. Ceux qui paient l’impôts sont minimum. Tous ceux qui travaillent dans le secteur informel ne paient pas l’impôts’’, note-t-il. ‘’Nous sommes pour l’élargissement de l’assiette et la diminution des impôts. Car trop d’impôts tue l’impôt. Nous savons qu’il n’y a que l’impôt qui peut financer le développement’’, poursuit Alla Dieng. Il invite fortement les membres de son organisation à s’acquitter de leurs taxes. ‘’Nous savons que certains importateurs ne paient pas l’impôt sur leurs chiffres d’affaires. En ce qui concerne l’Unacois/Yessal, nous ne sommes pas contre le paiement du PCF. Car, nous avons été impliqués lors de l’élaboration de cet impôt par l’État. C’est pourquoi, nous sommes en phase avec l’administration des impôts’’, assure-t-il, soulignant que ceux qui sont connus et paient régulièrement leurs impôts ne sont pas concernés par le PCF. 

L’info