Toutinfo Bréves

‘’FOUTA TAMPI’’ : Baye Niasse vilipende Fatoumata Ndiaye

Le revirement à 180° de la coordonnatrice de ‘’Fouta Tampi’’, Fatoumata Ndiaye qui s’est subitement transformée en laudatrice de Macky Sall est passé au travers de la gorge des autres responsables de la structure. Baye Niasse, membre du bureau et cofondateur dudit mouvement ne met pas de gants pour souligner la connivence de leur désormais ex-coordonnatrice avec les autorités et responsables de l’Apr qui, dit-il, lui ont fait des largesses. Révélant que ‘’Fouta Tampi’’ était en crise depuis un mois du fait des agissements de sa coordonnatrice, qui serait en train de négocier un passeport diplomatique, Baye Niasse note que dernièrement, elle s’opposait à ce que le mouvement fasse des sorties contre le régime. Pire, elle refusait la tenue d’une assemblée générale pour régler la crise interne, demandant un délai de 6 mois, alors qu’elle aurait planifié de quitter le pays entre temps.

Fatoumata Ndiaye, coordonnatrice du mouvement ‘’Fouta Tampi’’ a fait une sortie qui a surpris plus d’un. L’activiste qui ne pardonnait rien au régime du Président Macky Sall, s’est subitement mise à le caresser dans le sens du poil. Pour elle, le chef de l’Etat a réalisé une bonne partie de leurs revendications pour le Fouta, affirmant même être satisfaite à 70% des réalisations de Macky Sall dans son terroir. Des propos qui ont sonné comme une bombe, aussi bien dans les cercles des activistes qu’au niveau du mouvement ‘’Fouta Tampi’’. Et c’est l’un de ses responsables et cofondateur, Baye Niasse qui est monté au front pour clouer au pilori celle qu’il considère désormais comme n’étant plus membre, encore moins coordonnatrice du mouvement. ‘’Au moment où je vous parle, Fatoumata Ndiaye n’est plus coordonnatrice du mouvement. On a tenu une réunion, parce qu’on a voulu qu’elle s’explique sur sa sortie. Mais elle a boudé la rencontre’’, affirme Baye Niasse dans un entretien avec Seneweb. Il accuse son ex-camarade d’être de connivence avec les autorités et responsables de l’Apr. 

‘’Le ministre Antoine Diome lui a offert une voiture ; elle a deux voitures ; Elle est allée voir Aliou Dembourou Sow qui lui a offert un mouton de Tabaski ; elle négocie un passeport diplomatique’’

‘’Actuellement, les gens lui ont fermé les robinets. Elle cherche à négocier et rencontrer d’autres ministres. Elle a été manipulée pour faire cette sortie. Elle n’a pas trahi que le Fouta. C’est le mouvement qu’elle a trahi en premier’’, fustige Baye Niasse. Et parmi les autorités et responsables Apr qui sont derrière Fatoumata Ndiaye, il cite nommément le ministre de l’Intérieur. ‘’C’est lui qui est allé voir le ministre, qui lui a donné quelque chose qu’elle pensait pouvoir cacher aux gens. Et je voudrai souligner au ministre Antoine Diome, qu’il ne peut pas détruire les mouvements du Fouta’’, dit-il. Avant de faire des révélations : ‘’Il (Antoine Diome) lui a donné une voiture. Fatoumata Ndiaye a deux voitures. Elle peut porter plainte contre moi, si ce que je dis n’est pas vrai. Ou bien si elle considère que ce que je dis est faux, elle n’a qu’à venir le démentir dans les médias. Elle ne démentira jamais sur un plateau que le ministre lui a donné une voiture’’, affirme Baye Niasse. Qui en rajoute une couche : ‘’Elle ne démentira jamais sur un plateau qu’elle est en train de négocier un passeport diplomatique pour quitter le pays. Elle ne démentira jamais qu’elle est allée voir Aliou Dembourou Sow qui lui a offert un mouton de Tabaski. Elle ne démentira jamais qu’elle est allée voir Aliou Dembourou Sow pour lui dire de l’aider à voir le président de la République’’. Et ce n’est pas que ça, si l’on en croit Baye Niasse. ‘’Les gens de l ’extérieur offrent de l’argent au mouvement qu’elle utilise pour son propre compte. D’ailleurs, j’interpelle les compatriotes de l’extérieur. L’argent que vous donnez à Fatoumata Ndiaye pour une tournée, sachez que nous ne sommes dans aucune tournée. En ce moment, nous préparons une assemblée générale. L’argent que vous lui avait donné pour une tournée, on n’en a pas vu la couleur. Ce n’est pas que ça. On lui a donné des dons pour le mouvement, qu’elle a revendus’’, accuse-t-il. 

‘’Notre combat contre Macky Sall ne se limite pas à manger, boire, avoir des voitures, des maisons, des passeports diplomatiques…’’

Très en colère, le responsable de ‘’Fouta Tampi’’ souligne que leur désormais ex-coordonnatrice pensait peut-être qu’elle a affaire à des gens qui ne comprenaient rien dans son jeu. ‘’Nous sommes certes issus de daaras, mais nous sommes très conscients de ce que nous faisons. Nous avons toujours dit que notre combat contre Macky Sall ne se limite pas à manger et à boire’’, note-t-il. ‘’On a vu que notre gouvernement ne joue pas son rôle et qu’il a fait reculer notre démocratie. C’est pour cela qu’on se bat, mais pas pour avoir des voitures, des maisons, des passeports diplomatiques’’, soutient Baye Niasse. 

Revenant sur les derniers évènements qui ont mis le mouvement dans sa situation actuelle, il confie que tout s’est passé en l’espace d’un mois. ‘’Depuis notre émission avec Tounkara, il y a eu un problème dans le mouvement et c’est ce qu’on était en train de régler. Certains de nos ainés comme Seydou Bâ, Thiam, ont fait des médiations entre elle et moi, entre elle et les autres…Elle n’a pas voulu qu’on fasse une assemblée générale. Elle a demandé qu’on attende 6 mois, pour un mouvement qui est en crise, et alors qu’on a des doutes sérieux sur sa coordonnatrice. Elle demandait un délai de 6 mois, parce qu’en réalité, elle prévoyait de quitter le pays d’ici là. On ne pouvait pas accepter cela. Et c’est cette divergence qu’on était en train de régler depuis lors’’, explique le responsable et membre fondateur de ‘’Fouta Tampi’’. Il relève que des changements devaient intervenir à la tête du mouvement lors de cette assemblée générale. ‘’L’intention était de réorganiser le mouvement. Et elle et moi devions prendre du recul, quitter la tête du mouvement et la laisser à d’autres. Au pire des cas, elle ne devrait plus être seule à porter la voie du mouvement’’, note-il. 

‘’Elle a refusé qu’on tienne l’assemblée, demandant 6 mois, parce qu’elle prévoyait de quitter le pays d’ici là. On ne pouvait pas accepter cela’’

Selon Baye Niasse, parmi les autres membres du bureau peu connus, il y a beaucoup de compétences, des diplômés, des rappeurs bien instruits, comme Double Cervau qui va partout dans le monde, et des talibés comme lui. Il note par ailleurs que beaucoup des membres du bureau qui ont très vite compris le jeu de leur coordonnatrice et avaient pris un peu de distance. ‘’La bataille médiatique est importante, on l’avait amené pour que notre voix porte plus et plus vite. Mais elle s’est prise pour une héroïne, quelqu’un d’intouchable, à qui on ne doit pas dire la vérité. C’est pourquoi elle fait des sorties sans même nous avertir. C’est elle et moi que vous voyez souvent dans les médias. Parce que beaucoup d’autres ont boudé après avoir compris le jeu de la dame. Moi j’avais commencé à avoir des doutes, mais j’étais aveuglé par mon engagement et la volonté de faire triompher notre combat’’, conclut-il. 

L’info