Toutinfo Bréves

DIPLOMATIE : Aïssata Tall Sall a promis de « faire tout pour Israël en Afrique »

Le nouveau gouvernement Israélien a amorcé un nouveau virage diplomatique, une politique étrangère active et positive, basée sur des valeurs partagées ou sur l’amitié entre les peuples et non sur une ‘’politique de suspicion pessimiste’’ adoptée par l’ancien gouvernement. En ce sens, il a salué l’obtention par Israël, du statut d’observateur de l’Union africaine. Non sans souligner les fructueux échanges qu’il a eus avec son homologue sénégalais qui, selon lui, a promis de plaider la cause de l’Etat hébreux en Afrique. 

Dans une tribune intitulée «les 100 premiers jours d’une politique étrangère différente d’Israël», publiée hier dans le quotidien israélien «Haaretz», le ministre des Affaires étrangère, Yair Lapid est revenu largement sur la nécessité, pour Israël, d’amorcer une nouvelle politique diplomatique. ‘’Pendant environ une décennie, la politique étrangère israélienne s’est enlisée dans l’idée morose que la communauté internationale est un environnement darwiniste. Les seules alliances sur lesquelles Israël pouvait compter étaient fondées sur des intérêts économiques ou sécuritaires ; il n’y a pas de place pour un dialogue basé sur des valeurs partagées ou sur l’amitié entre les peuples. 

Au lieu d’une politique étrangère active et positive, le gouvernement de Benjamin Netanyahu a adopté une politique de suspicion pessimiste’’, note d’emblée le chef de la diplomatie israélienne. Il ajoute qu’au niveau national, le pessimisme en tant que vision du monde, a amené la société israélienne au bord de l’effondrement. Et que Sur la scène internationale, ‘’elle a amené les derniers gouvernements à négliger le travail vital de construction d’alliances fondées sur des valeurs. ‘’Accepter la responsabilité, être ouvert aux idées, prendre des décisions basées sur des faits (même lorsqu’ils sont désagréables), comprendre clairement comment les autres nous voient, être prêt à accepter la critique, éviter l’apitoiement sur soi et respecter les droits de l’homme. Ce ne sont pas des slogans politiques, mais des valeurs auxquelles nous croyons. Une politique étrangère optimiste, ouverte et prête au dialogue n’est pas un prix à payer, c’est un atout que nous construisons dans notre relation avec le monde’’, poursuit-il. En ce sens, Yair Lapid note qu’en trois mois de travail intensif, les lignes ont bougé et de nouveaux accords commerciaux et similaires ont été signés, des réunions publiques entre dirigeants ont été organisées et la coopération s’est considérablement améliorée’’. 

D’ailleurs, il relève qu’à cet effet, Israël a récemment obtenu le statut d’observateur auprès de l’Union africaine malgré la rage non dissimulée de certains pays de la Ligue arabe. A cet égard, Yair Lapid salue la promesse de son homologue sénégalais de plaider leur cause sur le continent. ‘’La charismatique ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Aissata Tall Sall, m’a dit dans une longue et amicale conversation qu’elle ferait tout ce qu’elle peut pour Israël en Afrique’’, révèle-t-il. En effet, les deux ministres des affaires étrangères se sont entretenus au téléphone le mardi 10 aout 2021. Les deux personnalités ont discuté des bonnes relations entre les deux pays, sans plus de détails. Selon le compte rendu fait de l’entretien, le ministre des Affaires étrangères d’Israël s’est réjoui de l’appui de principe du Sénégal et du rôle positif qu’il joue dans les initiatives israéliennes sur le continent. Il avait aussi apprécié la politique équilibrée du Sénégal à l’endroit d’Israël et de la Palestine. Yair Lapid aurait aussi sollicité l’aide du Sénégal pour faciliter ses relations avec nos voisins avec lesquels Israël n’a pas de relations diplomatiques. Il avait également invité son homologue sénégalais à une visite officielle en Israël. La ministre Sall a, pour sa part, invité son homologue israélien à assister à la Conférence internationale sur la sécurité (Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité) qui se tiendra les 6 et 7 décembre 2021 à Dakar. Elle a souligné que sa participation sera grandement appréciée.

L’info