Toutinfo Bréves

TRAFIC DE DROGUE DANS LA CEDEAO : 1 082 tonnes cannabis saisies et plus de 40 000 personnes arrêtées

Le rapport «Wendu» publié par la division  des conférences de la CEDEAO révèle que 1082 tonnes de cannabis ont été saisies et plus de 40 000 arrestations opérées dans la sous-région entre 2018 et 2019. La cérémonie de lancement officiel du rapport en format virtuel a été présidée par le lieutenant à la retraite, Mohamed Bouba Marwa.

L’Afrique de l’Ouest est-elle devenue une plaque tournante du trafic international de drogue ? Tout le laisse croire, au regard des informations contenues dans le rapport « Wendu » publié hier. D’après les résultats de l’étude, 1082 tonnes de cannabis ont été saisies et plus de 40 000 arrestations opérées dans la sous-région entre 2018 et 2019 dans la sous-région. En effet, c’est ce que révèle la division des conférences de la Commission économique des Etats de l’Afrique de l’ouest dans son rapport. Ledit rapport vise à lutter contre le trafic de stupéfiants et réduire le taux de consommation de la drogue dans les pays de l’espace CEDEAO. Selon le Directeur général de la Commission des narcotiques, M. Torkonoo, le trafic de drogue continue d’être pour les États membres de la CEDEAO, un problème. Toutefois, d’après lui, des stratégies sont mises en place pour lutter contre le problème croissant de la toxicomanie.

Mis en place en 2016, « Wendu » apparaît comme un réseau de surveillance des pays membres de la CEDEAO. Les informations contenues dans le rapport vont permettre aux gouvernements de lutter contre le phénomène lié à l’usage de la drogue. Pour M. Torkonoo, les pays membres de la CEDEAO disposent, grâce à ce rapport, de données suffisantes pour éradiquer ce fléau. ‘’La toxicomanie est un problème et les personnes victimes ne doivent pas être écartées de la société pour mieux contribuer au développement national. A la lumière de ce rapport, nous pourrons améliorer les conditions de vie des citoyens’’, a-t-il déclaré, cité dans le rapport. 

Le rapport montre les tendances des drogues en circulation dans la sous-région. Il s’agit de l’héroïne, la méthamphétamine, le cannabis, etc. De plus, il ressort de ce rapport que le Nigeria est le pays qui a enregistré le plus de saisies de cannabis. Le rapport renseigne également que le Liberia, le Burkina Faso, le Cap vert, la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire sont les pays les plus touchés par l’usage de la drogue. Les chiffres du rapport montrent que l’utilisation précoce des drogues connaît également une forte croissance.

L’info