Toutinfo Bréves

RAPPORT DE L’ANSD SUR LA PAUVRETE : Moustapha Diakhaté accuse Amadou Hott ‘’d’abîmer la République’’

  • mbay thiamdoum
  • septembre 16, 2021
  • Commentaires fermés sur RAPPORT DE L’ANSD SUR LA PAUVRETE : Moustapha Diakhaté accuse Amadou Hott ‘’d’abîmer la République’’

L’ancien président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar a usé hier, de mots assez forts pour critiquer la sortie du ministre de l’Économie, du Plan, et de la Coopération contre l’enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM) de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie. Pour Moustapha Diakhaté, Amadou Hott a jeté le discrédit sur l’ANSD et a ‘’abîmé la République’’.

‘’Pour la première fois au Sénégal, un ministre de l’Economie déchire un rapport de l’ANSD, une structure placée sous son autorité et chargée de suivre, en toute autonomie, la conjoncture et la prévision économiques’’, déplore d’emblée, l’ancien président du Groupe parlementaire de la majorité sur sa page Facebook. Selon Moustapha Diakhaté, c’est pour des raisons politiciennes, que M. Amadou Hott cherche à jeter le discrédit sur le seul organisme officiel de l’État sénégalais dont la rigueur et le sérieux sont reconnus par les partenaires techniques et financiers de notre pays. Pour l’ancien ministre conseiller du président de la République, Macky Sall, le rapport de l’ANSD, contrairement au ‘’tintamarre des courtisans’’, est un puissant plaidoyer pour une introspection sérieuse de la lutte contre la pauvreté au Sénégal. ‘’Manifestement, les filets sociaux (les bourses de sécurité familiales, la couverture de maladie universelle, entre autres), sensés combattre la pauvreté, ont été inefficaces’’, croit savoir l’ancien parlementaire, en rupture de ban avec l’Alliance pour la République au pouvoir.

Moustapha Diakhaté estime que la leçon à tirer du rapport de l’ANSD est qu’une bonne partie de la population sénégalaise, ‘’6 millions de nos compatriotes, continuent à tirer la langue et à chercher la queue du diable’’. ‘’Au lieu de polémiquer et de chercher à ternir le travail de l’ANSD, M. Amadou Hott doit faire un bon usage du rapport pour déceler les faiblesses des politiques publiques de lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales et territoriales’’, suggère-t-il. ‘’Pour ce qui le concerne, le Président Macky Sall commettrait une erreur monumentale en cautionnant la thèse des flagorneurs qui présentent l’ANSD comme une officine qui veut nuire à son leadership et sa clairvoyance. J’invite le Directeur de l’ANSD et ses collaborateurs à garder le cap et de n’avoir pour autorité dans leur travail que les faits’’, conseille Moustapha Diakhaté.