Toutinfo Bréves

CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Le HCCT adresse un rapport au chef de l’Etat

Au terme sa troisième session ordinaire, le Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) a adressé un rapport où il formule des recommandations sur divers sujets la lutte contre les changements climatiques et les inondations.

Le Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) a clôturé hier, sa troisième session ordinaire axée sur le thème ‘’Environnement, changement climatique et collectivités territoriales : Quelles nouvelles perspectives pour un développement durable ?’’.

A l’issue de ses travaux, l’institution dirigée par Aminata Mbengue Ndiaye a formulé des recommandations consignées dans un rapport qui sera remis au président de la République, Macky Sall dans les jours à venir. ‘’Nous avons formulé beaucoup de recommandations permettant à l’État du Sénégal et ses démembrements que sont les collectivités territoriales, d’accorder un intérêt particulier aux enjeux et défis des changements climatiques afin de prendre, au-delà des efforts déjà fournis, des initiatives concertées dans les planifications, les formulations et la mise en œuvre des programmes et projets en matière d’adaptation et de lutte contre les changements climatiques’’, déclare la présidente du Hcct. 

Selon Aminata Mbengue Ndiaye, si le Hcct s’est spécifiquement penché sur la problématique des changements climatiques, c’est qu’ils sont devenus un fléau mondial. Pour elle, les conséquences de ces changements climatiques affectent plus sévèrement les populations des pays les plus vulnérables et pourtant moins responsables des émissions de gaz à effet de serre. Face à cette situation, le haut conseiller Amadou Fall, estime que les collectivités territoriales doivent être au-devant de la lutte, notamment les maires et les présidents de conseils départementaux. Mieux, il pense que les entreprises nationales doivent participer au financement des projets allant dans le sens de la lutte contre les conséquences des changements climatiques. 

Au cours de cette session renseigne Aminata Mbengue Ndiaye, l’institution qu’elle dirige a recueilli les éclairages de plus d’une quinzaine de structures gouvernementales, universitaires et associatives, notamment : la Direction de l’Environnement et des Etablissements classés ; la Direction des Eaux et Forêts, Chasses et de la Conservation des sols ; le Centre de suivi écologique ; le Projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation au changement climatique (PROGEP) ; la Direction de l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) ; la Direction de la Prévention et de la Gestion des inondations ;la Direction de l’Assainissement ; l’APIX/SA , entre autres.