Toutinfo Bréves

ELECTIONS LOCALES : Zahra Iyane Thiam invite BBY à éviter les erreurs de 2014

Candidate déclarée à la mairie de Sicap-Liberté, Zahra Iyane Thiam n’en fait pas pour autant une fin en soi. La responsable de l’Alliance pour la République qui dit être à l’écoute de son parti, s’engage tout au moins à soutenir celui ou celle que le Président Macky Sall choisirait pour diriger les listes de BBY dans sa commune. Seulement, elle invite la coalition BBY à des choix judicieux pour éviter le revers de 2014 surtout à Dakar.

Face à la presse hier, à la permanence locale de l’Apr de la Sicap-Liberté, l’actuelle ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire invite ses camarades de parti et de la coalition de la mouvance présidentielle à privilégier l’intérêt collectif sur les aspirations individuelles. Selon elle, l’enjeu des élections municipales et départementales du 23 janvier 23 est de créer les conditions d’une large victoire de la coalition de la mouvance présidentielle pour continuer à soutenir les actions du président de la République dans le cadre de la territorialisation des politiques publiques. ‘’Aujourd’hui, la directive claire de la conférence des leaders de BBY, est d’avoir des candidatures consensuelles basées sur des critères objectifs qui peuvent garantir la victoire’’, déclare l’ancienne Secrétaire générale de l’Union démocratique du Sénégal/Innovation fondue dans l’Alliance pour la République. L’ex-némuro2 d’Adji Mergane Kanouter d’appeler l’ensemble de ses camarades à un esprit de dépassement au moment des investitures à venir et qui s’annoncent d’ores et déjà complexes pour le chef de l’Etat et ses alliés de la mouvance présidentielle. ‘’Aujourd’hui tout acteur politique doit avoir cet esprit de dépassement pour le Sénégal. C’est pourquoi, après avoir fait ce que nous avions à faire, la seule c’est de créer les conditions d’une large victoire de nos listes’’, déclare-t-elle. Zahra Iyane Thiam se dit prête à diriger la liste Bby si telle est la volonté de ses camarades de parti et de la mouvance présidentielle. De la même manière, elle s’engage à appuyer tout autre candidat qui sera choisi par le chef de l’Etat. ‘’Pour être claire, nette et précise, je suis candidate depuis que je suis entrée en politique, je suis candidate à tout ce qui peut faire avancer le pays. Mais pas à n’importe quel prix. Nous accompagnerons de la même manière le camarade qui sera désigné’’, s’engage-t-elle.

Zahra Iyane Thiam n’a pas manqué de sensibiliser et d’avertir ses camarades de parti et de la mouvance présidentielle sur les dangers des listes parallèles, rappelant du coup, la mauvaise expérience de 2014 où à Dakar, à cause des listes parallèles, BBY s’était fait laminée par la coalition Taxawu Dakar de Khalifa Sall qui s’était adjugée 16 sur les 19 communes que compte Dakar. Elle les invite dès lors, à tirer les enseignements de cette défaite et de faire cette fois ci de bons choix.  

Evoquant les inscriptions sur la révision des listes électorales dans son fief, la ministre de la microfinance s’est félicitée du déroulement des opérations et de l’engouement que cela a suscité surtout au niveau des primo-votants. A cette occasion, elle n’a pas manqué de jeter des pierres dans le jardin de Yewwi Askan Wi, la coalition regroupée autour de Khalifa Ababacar Sall de Taxawu Sénégal et de Ousmane Sonko le leader de Pastef, les patriotes. Pour elle, la coalition BBY n’a rien en face. ‘’En face, nous n’avons rien, Yewwi Askan Wi, on verra ce que sera’’, persifle-t-elle. 

L’info