Toutinfo Bréves

PROMESSES NON TENUES ET DILAPIDATION DES BIENS PUBLICS : Mary Teuw Niane alerte contre les politiciens véreux

  • mbay thiamdoum
  • septembre 4, 2021
  • Commentaires fermés sur PROMESSES NON TENUES ET DILAPIDATION DES BIENS PUBLICS : Mary Teuw Niane alerte contre les politiciens véreux

Le Professeur Mary Teuw Niane a attiré l’attention de l’opinion publique sur les promesses faites par la classe politique à la veille des élections municipales et départementales du 23 janvier 2022. ‘’Le temps des politiciens qui promettent tout à la veille d’élections qui, élus, oublient leurs annonces, se servent de leurs positions pour dilapider nos biens communs…’’, a alerté l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur. 

Candidat déclaré à la mairie de Saint-Louis, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Professeur Mary Teuw Niane attire l’attention de l’opinion publique sur les promesses mirobolantes faites par la classe politique à la veille des élections municipales et départementales du 23 janvier 2022. ‘’Le temps des politiciens qui promettent tout à la veille d’élections qui, élus, oublient leurs annonces, se servent de leurs positions pour dilapider nos biens communs, nos terres, se les approprient ou les distribuent à leurs amis, etc., doit définitivement s’estomper’’, a alerté Mary Teuw Niane dans une contribution publiée hier. Dans cette tribune, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, aujourd’hui en rupture de ban avec son parti, l’Alliance pour la république (Apr), invite les citoyens à s’inscrire massivement sur les listes électorales. 

Pour le Professeur titulaire des universités, peu importe l’intention de vote, le citoyen a le devoir de participer aux choix des élus de notre pays, de choisir ceux qui leur paraissent les meilleurs pour remplir les missions qui leur seront confiées. ‘’Ne pas le faire, c’est se disqualifier demain pour critiquer leur gestion ou saluer leur réussite’’, estime-t-il. ‘’Ce sont des actes citoyens, une affirmation d’un leadership citoyen et des actes auxquels tout amoureux de son pays, de sa patrie, avec joie se soumet et encourage ses amis, ses parents, ses voisins à le suivre’’, renchérit le challenger du beau frère du président de la République, Mansour Faye, dans la vieille ville. Selon lui, un faible taux d’inscription sur les listes électorales ou une faible participation aux élections, affaiblissent la démocratie, donnent moins de légitimité aux élus et par conséquent, moins d’autorité aux dirigeants issus de telles élections.  Pour le passionné des Tic, les pays africains, pour relever la multitude de défis auxquels ils sont confrontés, ont besoin d’une démocratie forte, d’institutions fortes et de dirigeants forts, engagés et déterminés pour réussir le contrat électoral qu’ils ont validé avec les citoyens à travers le vote des électrices et des électeurs.

L’info