Toutinfo Bréves

VISAS AU CONSULAT DE FRANCE : Amadou Lamine Sall dénonce « une mafia qui s’enrichit sur le dos des citoyens »

  • mbay thiamdoum
  • septembre 2, 2021
  • Commentaires fermés sur VISAS AU CONSULAT DE FRANCE : Amadou Lamine Sall dénonce « une mafia qui s’enrichit sur le dos des citoyens »

Les demandeurs de visa français devraient passer désormais par des agences. Des intermédiaires qui auraient désormais seuls accès à la plateforme dédiée et qui factureraient très cher leurs services. D’où le coup du poète Amadou Lamine Sall, qui dénonce cette pratique à la limite usurière, qu’il qualifie d’indécente, de puante et d’inacceptable, invitant les autorité françaises et sénégalaises à se saisir de la question. 

Amadou lamine Sall, poète, lauréat des Grands Prix de l’Académie française, est en colère contre la France et surtout son consulat au Sénégal. Et pour cause, désormais la plateforme dédiée aux demandes de visa, n’est accessible qu’à des intermédiaires qui réclament le prix fort. ‘’La plateforme pour prendre rendez-vous et postuler pour un visa pour la France est ouverte, mais accessible aux seules agences, et pas aux citoyens ! On m’a donné la preuve ! Le visa coûte 53 mille francs. La France est libre de fixer son taux. L’Agence qui a seule accès à la plateforme du consulat, vous réclame 110 mille francs pour traiter votre dossier directement avec le consulat. Le service payé pour 163 mille francs, visa et agence compris, vous attendez le résultat’’, explique-t-il d’emblée dans une tribune au vitriol sur sa page Facebook. Et d’ajouter que le plus cocasse est que quels que soient les résultats, vous perdez tout votre argent mis dans les démarches. ‘’L’agence, enfin, vous fait signe et vous envoie un tiak-tiak avec pli fermé ! Vous ouvrez le pli. Visa accordé, ouf ! Visa rejeté : point final. Aucun remboursement ni le coût de votre visa à 53 mille, ni vos 110 mille payés à l’agence. D’autres agences demanderaient plus de 110 mille !’’, peste l’amoureux des belles lettres. ‘’Comment ne pas vomir avec de telles pratiques et autant d’argent gagné et de cette manière ? C’est puant et inacceptable’’, assène-t-il. 

‘’Cette pratique est inacceptable. Elle est gluante (…). La France n’a pas le droit de descendre si bas dans la fosse’’

Non sans ajouter que ‘’le Quai d’Orsay doit être informé. Le ministère de l’Intérieur français, également. Nos autorités, après vérification des faits, doivent stopper cette pratique qui fait honte. La France ne mérite pas cette image à travers son consulat ! Surréaliste ! L’Ambassadeur de France doit être informé. Il doit s’exprimer’’. Ne décolérant pas, le poète d’en remettre une couche : ‘’Quelque chose doit être fait et corrigé. Cette pratique est inacceptable. Elle est gluante avec une mafia qui se forme et qui s’enrichit sur le dos des citoyens avec la complicité évidente du Consulat de France. Si cette France avec laquelle nous avons fait des enfants en adoptant sa langue, ne peut pas être digne, alors la décadence commence. Non, il faut arrêter cette pratique’’. En définitive, pour lui, ‘’la plateforme du consulat de France doit être ouverte à tous les citoyens sénégalais, demandeurs de visas et non uniquement à des agences intermédiaires qui se sucrent et sucrent le consulat’’. Car, conclut-il, ‘’’la France n’a pas le droit de descendre si bas dans la fosse. (…) ; le consulat de France ne peut pas se permettre de faire ce qu’il veut, surtout de cette manière’’.