Toutinfo Bréves

PRODUCTION DE VACCINS EN AFRIQUE : Macky et Kagamé posent les jalons à Berlin

En prélude au sommet du G20 Compact with Africa à Berlin, Paul Kagame et Macky Sall se sont rencontrés en Allemagne. Ils ont eu des échanges dans le cadre d’une prise de position commune sur le projet de production de vaccins anti-covid-19 en Afrique.

Les Présidents Macky Sall du Sénégal et Paul Kagame du Rwanda se sont rencontrés en amont de la nouvelle édition du sommet G20 Compact with Africa qui se déroule à Berlin, en Allemagne et qui s’est ouvert hier. Les deux hommes d’État ont profité de cette réunion pour s’accorder notamment sur ce qui est de la production de vaccins anti-covid-19 en Afrique. L’Afrique du Sud, le Nigeria, le Rwanda et le Sénégal sont des pays africains choisis par l’Organisation mondiale de la santé comme pouvant potentiellement abriter des centres de production de ces vaccins. La question de la vaccination anti-covid-19 en Afrique devrait figurer en tête des éléments de discussion entre la chancelière allemande sortante Angela Merkel, les 12 pays africains membres de ce forum de discussion et les autres institutions invitées comme la Banque africaine de développement (BAD) ou encore le Fonds monétaire international (FMI). 

Le laboratoire Biotech se positionne

Selon un communiqué, le laboratoire BioNTech a confirmé, hier, à Berlin, devant les présidents Macky Sall et Paul Kagamé, sa volonté de produire sur le continent africain, tous les vaccins issus de la mise au point de ses candidats vaccins antipaludiques et antituberculeux. Selon toujours la même source, les présidents sénégalais et rwandais, Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne et Werner Hoyer, président de la BEI ont rencontré Uğur Şahin, PDG et cofondateur de BioNTech à l’Académie Barenboïm-Saïd, à Berlin, afin d’aborder la mise en place d’une production durable de vaccins pour l’Afrique. La même source précise que cette réunion organisée par la fondation KENUP au nom de BioNTech, s’est déroulée en marge du Sommet du Partenariat G20 Afrique, initiée par la chancelière allemande Angela Merkel. 

Étaient également présents John Nkengasong, directeur des centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, et Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement (BEI). Le texte souligne que la réunion a débouché sur un communiqué conjoint confirmant la volonté de BioNTech de produire en Afrique tous les vaccins issus de la mise au point de ses candidats vaccins antipaludiques et antituberculeux. Ainsi, suivant les orientations de l’Union africaine, BioNTech a commencé à évaluer les possibilités de fabrication au Rwanda et au Sénégal et a partagé les locaux des futurs pôles de production de vaccin de l’OMS. En attendant, le vaccin de BioNTech contre le Covid-19 peut en principe être également fabriqué dans les centres de production locaux, en vue de sa distribution en Afrique. D’autres centres de production de vaccins et de produits pharmaceutiques sont également prévus dans ces pôles afin de garantir un écosystème commercial et scientifique durable.

L’info