Toutinfo Bréves

ALIOU SOW TANCE MACKY SALL : ‘’Il doit comprendre qu’il n’est pas indispensable…’’

  • mbay thiamdoum
  • août 24, 2021
  • Commentaires fermés sur ALIOU SOW TANCE MACKY SALL : ‘’Il doit comprendre qu’il n’est pas indispensable…’’

Aliou Sow est contre un 3ème mandat du Président Macky Sall, qui pour lui, doit savoir qu’il n’est pas indispensable et céder la place. Sans quoi, prévient-il, sur I-Radio, il verra le peuple se dresser contre lui, comme il lui avait donné un avant-gout lors des évènements de mars dernier. 

Il a cheminé avec le chef de l’Etat en un moment donné, mais Macky Sall ne pourra pas compter sur Aliou Sow pour un 3ème mandat. L’ancien ministre de la Jeunesse et des Collectivités locales sous Wade est foncièrement contre une éventuelle nouvelle candidature du chef de l’Etat qui, pour lui, n’en a pas le droit au vu de la Constitution. ‘’Tous les signes avant-coureurs, tous les signes précurseurs montrent une volonté assez bien ancrée, assez solide pour ne pas dire presque non négociable de tenter un forcing de troisième mandat’’, a souligné Aliou Sow. Il pense que Macky Sall doit comprendre qu’il n’est pas indispensable et que d’autres peuvent faire le travail après lui, autant que lui et même bien meilleur que lui. 

Poursuivant, l’ancien ministre libéral se veut optimiste quant à la possibilité de voir le chef de l’Etat trouver la lucidité de renoncer à la volonté de briguer un troisième mandat, afin de préserver le pays de certaines situations chaotiques et regrettables. ‘’Maintenant, entre aujourd’hui et 2024, beaucoup de choses peuvent se passer et je pense très bien qu’il est assez réaliste, assez rigoureux avec lui-même et assez soucieux de sa place dans l’histoire pour ne pas être un acteur majeur de crise sociale ou de crise politique, mais également d’une humiliation du Sénégal dans le débat mondial’’, explique-t-il. Appelant son ancien frère libéral à ne pas tenter le diable, Aliou Sow d’inviter le peuple à lui dire stop au cas échéant. ‘’S’il force le barrage moral pour le faire, mon combat c’est qu’on mette en face de lui, un candidat alternatif qui peut apporter des solutions bien meilleures avec plus de jeunesse, d’engagement, de vigueur’’, déclare-t-il. Et de noter que le peuple est d’autant plus en mesure de l’arrêter qu’un avant-gout lui a été donné lors des évènements de mars dernier. ‘’La preuve, pour moins que ça, il a vu avec son régime dont une grande partie avait déserté, en lui tournant le dos momentanément, avant de revenir pour encore jouer des rôles qui à nous faire rire, toute la détermination du peuple à lui faire face’’, conclut-il.