Toutinfo Bréves

POLICE-GMI : Grogne contre le maintien du commissaire à la retraite Masserigne Faye

Bruit de bottes chez Felix Antoine Diome ! En effet, le prolongement du bail du patron du Groupement mobile d’intervention (Gmi) n’est pas du goût de beaucoup de gradés et policiers de rang, notamment au sein du Gmi. Masserigne Faye qui est à la retraire depuis le 10 juin, selon nos sources, est toujours maintenu à son poste. D’ailleurs, nous soufflent nos sources, ‘’on ne sait même plus comment l’appeler’’. Son maintien est d’autant plus inexplicable et inacceptable pour bon nombre de policiers, notamment du Gmi, que ‘’c’est comme s’il n’y avait personne pour le remplacer, alors que le corps regorge d’hommes capables de se substituer à lui’’. Et cette situation a fini de créer beaucoup de frustrations et un malaise parmi les têtes couronnées du Gmi.

Et il n’y a pas que des policiers qui veulent voir le commissaire Faye quitter la tête du Gmi. Les activistes en seraient ravis. Le 26 juin dernier, le mouvement Nittu Dëgg, dans une note transmise à la presse, l’accusait de tortures sur leur membre Abdou Karim Guéye dit Karim Xurum Xax et 4 autres de ses collègues, au camp Abdou Diassé. Ces derniers avaient manifesté devant les grilles du palais. ‘’Nittu Dëgg Valeurs prend à témoin l’opinion nationale et internationale sur la responsabilité du commissaire Masserigne Faye de tout ce qui peut arriver à Abdou Karim Gueye’’, mettait en garde le mouvement. Non sans préciser que Karim était interné à l’hôpital à la suite du sale quart d’heure qu’il aurait passé au camp Abdou Diassé. 

L’info