Toutinfo Bréves

SACCAGE DE CAMIONS A DIBOLI : «Un préjudice énorme» pour les transporteurs sénégalais

  • mbay thiamdoum
  • août 17, 2021
  • Commentaires fermés sur SACCAGE DE CAMIONS A DIBOLI : «Un préjudice énorme» pour les transporteurs sénégalais

Suite aux évènements malheureux de Kaolack, des camionneurs sénégalais ont subi des représailles au Mali. Et le bilan est désolant : des dizaines de camions saccagés, vandalisés, des pièces et de la marchandise volées. 

Un malheur ne vient jamais seul ! Et ce ne sont pas ces entrepreneurs sénégalais qui ont vu leur camions saccagés et vandalisés au Mali, en guise de représailles des attaques contre des camions maliens, suite à l’accident mortel de Kaolack, qui diront le contraire. En effet, des dégâts importants et même des pillages ont été notés. ‘’Il y a eu des représailles au Mali où des camions ont été carrément saccagés. Il y a même des camions où des pièces de moteur et de la marchandise ont été volées’’, nous a confié une source, elle-même touchée, en tant que propriétaire de camion. ‘’Nous-même, on en a fait les frais. Il y a un de nos camions qui a été saccagé et des pièces du moteur volée’’, dit-elle. Elle est confirmée par un des chauffeurs qui était sur place au moment des faits. ‘’Aucun camion n’a été épargné. Les assaillants ont suivi le fil des véhicules pour les vandaliser tous. C’est près d’une trentaine de camions qui ont étaient vandalisés’’, soutient-il. Et d’ajouter : «Tout le monde a fui et jusqu’à présent (hier). On n’ose pas approcher les camions». Ces casses sont d’autant plus regrettables qu’elles ont causé un énorme préjudice aux transporteurs qui, en plus des dégâts importants sur leurs camions dont les réparations vont couter très chères, leurs cargaisons ne vont pas être livrées à temps. Sans compter les risque de détérioration. «C’est évident que le préjudice est énorme. Certains camions ne pourront même pas démarrer, parce que les batteries et autres pièces sont volées,  les pare-brise détruites. Le pire, on ne sait même pas si l’assurance va accepter de payer, parce que dans certaines circonstances, elle refuse d’endosser les dommages», soutient une source.