Toutinfo Bréves

LINGUERE : L’opposition saisit le préfet pour d’annulation d’inscriptions suspectes

  • mbay thiamdoum
  • août 17, 2021
  • Commentaires fermés sur LINGUERE : L’opposition saisit le préfet pour d’annulation d’inscriptions suspectes

Soupçonnant des velléités d’enrôlements irréguliers à l’insu des partis politiques et des autorités administratives du département de Linguère, le coordonnateur local du Parti démocratique sénégalais et ses alliés ont saisi hier, le préfet de la localité, d’une requête aux fins d’annulation

L’opposition réunie autour du Parti démocratique sénégalais de Linguère rejette les enrôlements sur les listes électorales faits par la seule une Commission administrative dépêchée dans la commune de Dahra. Mieux, le coordonnateur local du Pds et ses alliés ont saisi hier, le préfet de la localité, d’une requête pour exiger en effet l’annulation de tous les enrôlements qui ont été faits à l’insu des acteurs politiques et des autorités administratives du département. Dans le document dont l’Info détient copie, le coordonnateur du Pds Abou Thiam pointe l’irrégularité de la Commission administrative, à l’origine de ces enrôlements. 

À en croire le militant du parti d’Abdoulaye Wade, la commission incriminée a été retrouvée dans une maison privée à Dahra le lundi 9 aout dernier. Cette commission, selon le mandataire du Pds, a enrôlé beaucoup de personnes à l’insu des partis politiques et des autorités administratives du département durant la période du 7 au 9 aout 2021. ‘’Nous soupçonnons que des Mauritaniens, des Guinéens, des Maliens ou des Sénégalais originaires d’autres régions, soient enrôlés de manière frauduleuse avec la complicité de certains chefs de quartiers qui délivrent de manière anormale des certificats de domicile’’, écrit Abdou Thiam dans la requête introduite auprès du préfet du département de Linguère. Le responsable libéral de considérer d’ailleurs ce fait extrêmement grave qui favorise un candidat, un futur candidat ou un parti politique. Pour toutes ces raisons et en application de la loi L37 du code électoral sur l’égalité des candidats, il demande au préfet du département de Linguère l’annulation de tous les enrôlements effectués durant la date susmentionnée.

L’info