Toutinfo Bréves

COMMUNE DE DIEUPPEUL-DERKLE : Cheikh Guéye dénonce un transfert d’électeurs

Le maire de Dieuppeul-Derklé est dans tous ses états. Cheikh Guèye qui révèle un rythme insoutenable d’élaboration de certificats de résidence à des personnes qui n’habitent même pas sa commune, dénonce un transfert d’électeurs vers sa commune.

Il y a un rythme insoutenable d’élaboration de certificats de résidence à la commune de Dieuppeul-Derklé. C’est le maire de la localité Cheikh Guéye qui l’a annoncé hier. ‘’J’ai eu des échos attestant d’une production industrielle de certificats de résidence de personnes n’habitant pas la commune’’, a déclaré le responsable ‘’Jallarbiste’’ en rupture de ban avec son parti. Cheikh Guéye, dans un entretien téléphonique, confie que des personnes se sont fait transporter de Thiaroye, Keur Massar, Rufisque et Fass Mbao pour se faire établir des certificats de résidence dans la commune Dieuppeul-Derklé. Il souligne que parmi les 10 délégués de quartier que compte la commune, certains n’accomplissent pas leur mission républicaine. ‘’Et ceux qui s’adonnent aux transferts d’électeurs profitent de l’âge avancé de certains délégués de quartiers pour procurer à leurs partisans non-résidents dans sa commune, des certificats de domicile. ‘’Certains délégués de quartiers sont âgés et ce sont leurs progénitures qui s’occupent de la délivrance des certificats des domicile. Cela pose problème. Ceux qui le font, on les connait parce que ce sont les mêmes personnes venant du même quartier avec la même adresse’’, a détaillé Cheikh Gueye sur les méthodes utilisées pour assurer le transfert d’électeurs. ‘’C’est indécent, c’est inélégant. Ce n’est pas républicain’’, dénonce-t-il tout en accusant indirectement le Directeur du Port autonome de Dakar, d’être derrière ce transfert d’électeurs.  ‘’Je ne sais pas qui est derrière tout ça, mais les individus qu’on a pris ce matin ont été identifiés. Le chauffeur en question, c’est le mari de la petite sœur de la femme du Directeur du Port autonome de Dakar. Les véhicules appartiennent aussi au PAD. On a même les immatriculations’’, charge-t-il. Pour faire face à cette situation, le maire de Dieuppeul-Derklé annonce une batterie de mesures. Selon lui, le représentant de la Commission électorale départementale autonome qui était sur place, a même reconnu les faits et semble même être surpris. Selon toujours le maire, la police était sur les lieux et le sous-préfet a été informé de la situation. ‘’Nous allons prendre les dispositions nécessaires que nous offre la loi pour freiner l’hémorragie. Nous mettrons en place un comité de suivi pour que les personnes qui seraient tentées de s’inscrire dans notre commune sachent que force restera à la loi. J’ai demandé au représentant des partis de mentionner ça dans le Pv, afin de faire un recours’’, déclare Cheikh Gueye. Le maire compte aussi reprendre sa signature en tant qu’officier d’état civil pour mettre fin à tout ce désordre. ‘’Désormais, les dépôts vont se faire le matin, tous les jours ouvrables, de 8h à 12h. Et les retrait se feront le lendemain, le temps de nous permettre de vérifier la véracité des certificats de domicile avant l’établissement des certificats de résidence’’, a-t-il précisé.