Toutinfo Bréves

THIENABA : Serigne Abdourahim Seck repose éternellement à Thiouti

C’est à Thiouti, à environ 2 km de Thiénaba, qu’il a vécu jusqu’à sa désignation comme Khalife il y a un peu plus d’un an. C’est à Thiouti qu’il est retourné hier pour l’éternité. Serigne Abdourahim Seck, accompagné d’une immense foule, a été inhumé dans son lieu de retraite où il vécut de l’enseignement du Coran et de l’agriculture. Son frère et successeur s’est engagé à poursuivre les immenses chantiers qu’il a entamés.

Le défunt khalife général de Thiénaba a été inhumé hier. Une dernière étape de son passage terrestre, pour laquelle, des milliers de fidèles étaient venus de partout, pour assister à la prière mortuaire à la Grande mosquée de la cité religieuse, et ensuite accompagner Serigne Abdourahim Seck à sa dernière demeure, à Thiouti ; cette localité en retrait de Thiénaba, où il a vécu presque toute sa vie, jusqu’à son khalifat. Les populations des villages environnants sont venues également en masse à Thiouti pour rendre un dernier hommage à «Baye Abdou» qui était un véritable bienfaiteur pour eux. D’ailleurs, c’est grâce à son concours que tous ces villages vont bientôt avoir de l’électricité pour la première fois. 

Le nouveau Khalife s’engage à achever les chantiers de son prédécesseur

Décrit comme un homme simple, qui ne vivait que pour Dieu, sa famille, ses talibés et les populations locales, son détachement des choses matérielles n’a pas manqué de frapper son frère et successeur Serigne Assane Seck. Ce dernier, fort de l’allégeance de tous les membres de la famille élargie de Thénaba, a manifesté sa volonté de mener à terme tous les projets laissés par son défunt frère. Le 9ème Khalife de Thiénaba qui vivait dans le Sine et qui a rejoint la terre de ses aïeux par la force du Khalifat, entend poursuivre la modernisation de la cité religieuse des Seck, connue pour le respect strict des prescriptions du Coran et de la Sunna. Cela, à travers le programme de modernisation des cités religieuses mis en place par l’Etat. En outre, le nouveau guide de Thiénaba a tendu la main aux fils de son défunt frère, à toute la famille et aux disciples. Non sans remercier le chef de l’Etat et les autorités qui n’ont ménagé aucun effort pour permettre le rapatriement du Maroc, dans les meilleures conditions et les meilleurs délais, du corps du défunt Khalife.