Toutinfo Bréves

PLUS DE 90 MORTS DU COVID EN 5 jours : Alerte Delta

Entre le lundi 9 aout et le mercredi 11 aout 2021, le variant Delta du coronavirus a fait 92 victimes dont quatre enfants.

Le bilan s’alourdit au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans la pandémie du coronavirus. En l’espace de 5 jours, la pandémie du coronavirus a fait 92 victimes officiellement recensées par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale. Plus contagieux que les précédents, le variant Delta du coronavirus se révèle plus meurtrier. Les pertes en vies humaines s’enchainent depuis son apparition dans le pays il y a quelques semaines, déclenchant du coup, la troisième vague. Pas plus tard qu’hier, 19 décès ont été engendrés par la pandémie du coronavirus. Avant-hier, mardi, ce sont 31 personnes atteintes de la maladie qui ont perdu la vie, portant ainsi à 1526 personnes décédées du coronavirus depuis le début de la pandémie au Sénégal. Un record depuis quelques semaines où la courbe des décès évolue en dent de scie avec une moyenne de plus de 10 morts par jour. Au même moment, 66 patients se trouvant dans un état grave sont suivis dans les services de réanimation du pays.

L’équation des transmissions communautaires

A coté, 336 cas positifs ont été déclarés sur 2208 tests réalisés.  Parmi les cas positifs, 20 sont suivis et 316 issus de la transmission communautaire. A l’analyse des statistiques fournies quotidiennement par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale, l’on note que l’explosion des cas communautaires de contamination du virus, surtout du variant Delta. Selon le communiqué numéro 525 du dimanche 8 juillet 2021 du ministère de la Santé et de l’action sociale, 681 nouveaux cas positifs au coronavirus ont été enregistrés. Ce, sur un échantillon de 4093 tests effectués, soit un taux de positivité de 16,64%. Seulement, ces nouveaux tests positifs font état de 671 cas issus de la transmission communautaire dont 373 cas dans la région de Dakar et 244 cas dans les autres localités du pays. Cette contamination rapide du virus occasionnant du coup en engorgement dans les structures sanitaires du pays et autres centres de traitement des épidémies. Dimanche dernier, 69 sont graves ont été répertoriés par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale. Ce chiffre va s’accroitre dès le lendemain où 70 cas graves ont été répertoriés au moment où 13 décès liés à la pandémie ont été notés. Cela, pendant que les services d’Abdoulaye Diouf Sarr, font état de 433 cas positifs sur 3221 tests réalisés, soit un taux de positivité de 13,44%. Parmi ces nouvelles contaminations, il y a eu 36 cas contacts suivis par les services de la santé et 397 cas issus de la transmission communautaire.

Le week-end écoulé, 25 malades du coronavirus ont perdu la vie alors que 1329 contaminations sont notées rien qu’entre le samedi et le dimanche. Ces nouvelles contaminations enregistrées, sont composées de 124 cas suivis par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale, et 1195 cas issus de la transmission communautaire. Rien que dans la journée du samedi 7 aout 2021, les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale ont recensés 15 décès sur l’ensemble du territoire national. Le lendemain,13 décès dus au coronavirus ainsi que 70 cas graves pris en charge dans les services de réanimation ont été recensés. Dans un contexte national où la pandémie n’épargne aucune couche sociale. Même les enfants ne sont pas à l’abri du nouveau variant Delta plus contagieux et plus meurtrier que les précédents. D’ailleurs, confie le Pr Ousmane Ndiaye, Chef service pédiatrie de l’hôpital Albert Royer de Fann dans une sortie récente, il a été noté ces derniers jours, une augmentation très importante des cas graves au niveau pédiatrique. Et selon lui, 15 enfants dont un bébé de 8 mois sont hospitalisés à Albert Royer pour des signes de gravité. Parmi ces enfants infectés par le virus, 4 dont deux enfants drépanocytaires ont déjà succombé.

l’info