Toutinfo Bréves

LIBÉRATION DE HABRÉ POUR RAISONS HUMANITAIRES : Les victimes de son régime opposent leur véto

  • mbay thiamdoum
  • août 11, 2021
  • Commentaires fermés sur LIBÉRATION DE HABRÉ POUR RAISONS HUMANITAIRES : Les victimes de son régime opposent leur véto

Non à la libération de l’ancien président tchadien, Hissène Habré pour des raisons humanitaires. C’est la position clairement affichée par l’association regroupant les victimes de son régime.

L’Association des victimes des crimes du régime de Hissène Habré (AVCRHH) rejette le plaidoyer en cours pour la libération de l’ancien président du Tchad pour des raisons humanitaires, porté par des organisations de la société civile sénégalaise dont Africajom center et Raddho. Dans un communiqué sorti hier, l’AVCRHH plaide pour un maintien de l’ancien président de la République tchadien, en dépit du contexte sanitaire on ne peut plus complexe. ‘’Oui à la vaccination, non à la sortie de prison de Hissène Habré, condamné pour crimes contre l’humanité ! Notre association qui représente des milliers de ses victimes dont des veuves, des orphelins, des survivants de torture qui en portent encore les stigmates, rejette cette demande et exige que M. Habré purge la peine de réclusion à vie à laquelle il a été condamné’’, déclare l’association dans le communiqué signé par Clément Abaifouta, président de l’AVCRHH et Abdourahmane Guéye, survivant sénégalais. ‘’Le verdict historique prononcé par les Chambres africaines a fait l’honneur du Sénégal et de l’Afrique. Nous, victimes, demandons que ce verdict soit respecté’’, renchérissent-ils dans la note. Avant d’accuser Madame Habré de chercher à mobiliser l’opinion publique pour demander la sortie de prison de son époux. D’après les victimes de Hissène Habré, il n’a jamais été apporté la preuve que Hissène Habré soit malade ou qu’il manquait de soins. Au contraire, disent-elles, la justice sénégalaise a rejeté ces prétentions à deux reprises. Rappelant que les Chambres africaines ont ordonné à Habré de payer 82 milliards de francs CFA aux 7 396 victimes désignées, l’AVCRHH dénonce la non indemnisation des victimes depuis lors. ‘’A ce jour, il n’a toujours pas versé un seul centime aux victimes. Hissène Habré a caché, et cache toujours, les milliards qu’il a volés au peuple tchadien’’, dénoncent les victimes de l’ancien président tchadien.

L’info