Toutinfo Bréves

MARCHE AFRICAIN DE L’ELECTRICITE : La BAD dégaine 1,3 milliard FCFA

La Banque africaine de développement (BAD) va octroyer une subvention de 2,5 millions de dollars, soit 1,3 milliard FCFA, dans un projet d’amélioration du marché de l’électricité dans 28 pays du continent. 

Améliorer le cadre réglementaire sur les marchés de l’énergie et stimuler les échanges transfrontaliers d’électricité en Afrique. Tel est l’objectif que vise la Banque africaine de développement (BAD), à travers la subvention de 2,5 millions de dollars, soit 1,3 milliard FCFA, qu’elle s’est engagée à décaisser en faveur d’un projet sur l’environnement du secteur de l’électricité qui concernera 28 pays du continent.

Portée par l’Association régionale des régulateurs de l’énergie pour l’Afrique orientale et australe (RAERESA) et l’Association régionale des régulateurs de l’énergie d’Afrique australe (RERA), cette initiative veut faire progresser l’harmonisation intrarégionale des réglementations en vigueur sur l’électricité dans ces zones de l’Afrique. Dans le détail, les fonds alloués par la BAD vont servir à financer une assistance technique pour l’adoption de principes de réglementation régionale de l’électricité, de même qu’à renforcer les capacités de surveillance des performances des services publics dans la région. En outre, ces ressources seront mises à profit pour la réalisation d’une étude transfrontalière des tarifs de l’électricité et développer un système de gestion de base de données centralisé pour l’Afrique orientale et australe. L’enjeu d’une telle initiative est d’accompagner les projets d’interconnexion des réseaux électriques des différents États afin d’optimiser les échanges entre ceux en surcapacité et ceux en déficit de production. Rappelons que près de la moitié des Africains n’a pas accès à l’électricité en dépit des immenses potentiels dont regorge le continent.

L’info