Toutinfo Bréves

AUGUSTIN TACLE MADY TOURE : «Il parle d’un million de maillots, qu’il enlève les maillots de Metz qu’il fait porter à Génération Foot»

  • mbay thiamdoum
  • août 6, 2021
  • Commentaires fermés sur AUGUSTIN TACLE MADY TOURE : «Il parle d’un million de maillots, qu’il enlève les maillots de Metz qu’il fait porter à Génération Foot»

Le candidat du consensus Augustin Senghor annonce une pelouse qui va couter 100 millions de nos francs pour le stade Lat Dior de Thiès, en attente d’homologation par la CAF. Le président sortant n’a pas manqué d’apporter la réplique à son adversaire.

Candidat à sa propre succession à la présidence de la fédération sénégalaise de football pour un quatrième mandat controversé, Augustin Senghor a annoncé hier lors de la clôture de sa campagne, une nouvelle pelouse de plus de 100 millions pour le stade Lat Dior, en attente d’être homologué par la CAF. ‘’Tout est en règle au stade Lat Dior de Thiès. Le seul point noir, c’est la pelouse et elle est en train d’être refait avec nos experts locaux. La compagnie sucrière sénégalaise, avec Louis Lamotte, nous a aidé à faire des études avec nos experts locaux des 2 centres de Toubab Dialaw et Guéréo. Il nous faut l’un des meilleurs gazons et j’espère qu’on l’aura le 3 septembre. On a signé un accord avec la société Grégorie internationale. Cette société à fait la pelouse du stade où la finale de la coupe Caf s’est jouée au Bénin. On a discuté et on est tombé d’accord, mais cela coute excessivement cher, parce que ça va couter presque 100 millions de f CFA’’, déclare le candidat du consensus. Selon le président de la FSF sortant, la Caf a déjà envoyé son inspecteur qui est déjà au stade Lat Dior pour faire l’état des lieux. ‘’Il y a toutes les conditions pour un match. J’ai bon espoir sur tout ce que nous avons fait, que nous pouvons jouer au Sénégal en septembre prochain’’, poursuit-il.

Révision des textes 

Me Augustin Senghor a dans un autre registré, réitéré sa volonté de réviser les textes qui régissent l’instance dirigeante du football sénégalais. Même si selon lui, rien ne presse à ce niveau. Puisque, dit-il, les textes actuels permettent le bon fonctionnement de la FSF. ‘’Effectivement en 2017, on avait promis de faire la révision des textes. Cela prouve que ce n’est pas une nouveauté. Si on a cette stabilité depuis tant d’année, c’est que les textes ne sont pas si mauvais que ça. Le cheminement est long et il est couteux de faire des élections dans notre pays. Mais les gens sont élus et bien élus à travers ces textes. On a toujours eu, à quelques exceptions près, une cohésion dans l’équipe fédérale qui permet d’avancer’’, déclare l’adversaire de Mady Touré. 

Mady Touré brocardé


Lors de sa sortie, Me Senghor n’a pas raté son challenger Mady Touré qui lui avait demandé de quitter. «Comment peut-on sortir du football une personne qui porte le poids d’un club créé en 1933 ? il a proposé Saer mais nous ne sommes pas fous, parce qu’il avait en premier affirmé que Saer était comptable de mon bilan avant de revenir en arrière», dit-il. Et de demander à son concurrent de démarrer le merchandising dont il parle par par GF. «Il parle d’un million de maillots à dix mille francs, qu’il enlève les maillots de Metz d’abord et fait porter ces maillots à Génération Foot», assène le président sortant.  Qui souligne qu’il aurait pu faire un recours pour faire invalider la candidature de son adversaire, mais ça n’en valait pas la peine.