Toutinfo Bréves

LISTES ÉLECTORALES : Les jeunes de LD-Debout crient à la discrimination des primo-votants

  • mbay thiamdoum
  • août 5, 2021
  • Commentaires fermés sur LISTES ÉLECTORALES : Les jeunes de LD-Debout crient à la discrimination des primo-votants

Le Mouvement des jeunes Debout (Mjd) de la Ld Debout sont vent debout contre l’interdiction  d’inscription des Primo votants sur les listes électorales.  Ils dénoncent «avec véhémence, la violation manifeste des droits des citoyens à participer librement aux élections», dans un communiqué. 

Le Mouvement des jeunes Debout (Mjd) de la Ligue Démocratique Debout (Ld Debout) a dénoncé hier «avec véhémence», la violation manifeste des droits des citoyens à participer librement aux  prochaines élections locales. «La décision d’embastiller le droit de vote des concitoyens notamment des primo votants  est une atteinte grave à  la constitution sénégalaise qui  garantit les libertés d’expression, d’opinion et de manifestation à travers, entre autres la participation des citoyens aux élections», a dénoncé  le Mjd dans une déclaration intitulé : «Sur la question de l’inscription des Primo votants et pour la participation massive des jeunes sur les listes électorales !».

 Pour le Mjd, «en rendant obligatoire la pièce d’identité pour l’inscription  sur les listes électorales  avec des délais d’exécution aussi courts, le Président Macky Sall et son gouvernement ont décidé d’écarter la plupart des jeunes plus particulièrement les primo votants qui représentent une écrasante majorité». C’est la raison, pour laquelle, estimant que  «cette décision inopportune et abusive constitue une violation sans précédente du droit des jeunes à participer à l’élection de leurs mandants», le  Mjd soutient qu’il était bien possible d’étendre le délai d’inscription.

 C’est ce qui, à leurs avis permettra  l’enrôlement des primo votants sur la base de la carte d’identité nationale ou du récépissé de la carte d’identité. Mais, pour les jeunes camarades de Pape Sarr, «le président a choisi délibérément, certainement à cause de l’échec de ses politiques en faveur  des jeunes, de les écarter en exigeant la présentation exclusive de la carte d’identité nationale pour toute inscription sur les listes électorales».

 Dès, lors le Mjd avertit qu’il «ne cautionne aucunement ce déni au droit constitutionnel des Sénégalais à participer aux suffrages». Et d’inviter les primo votants à aller déposer en masse leurs dossiers pour l’obtention de la carte d’identité nationale et pour ceux dont la carte d’identité porte la mention «non-inscrits»  de s’adresser aux centres d’enrôlement pour une inscription massivement sur les listes électorales.