Toutinfo Bréves

AFFAIRE KILIFEU : Y’en a marre se démarque et précise

Le mouvement Y’en a marre a apporté des précisions sur  ce qu’il est convenu d’appeler désormais « l’affaire des vidéos mettant en cause Kilifeu», un des leurs. « Tout acte posé par un des membres, en dehors de ses activités officielles ne saurait être imputé au mouvement », a précisé le mouvement  dirigé par Aliou Sané dans un communiqué.  

Suite aux vidéos diffusées par un  site mettant en cause Landing Mbessane Seck alias Kilifeu, de son nom d’artiste,  membre du mouvement, dans une affaire présumée de trafic de visas et de passeports diplomatiques, Y en a marre a apporté des précisions. .« Y en a  marre rappelle cependant, que tout acte posé par un de ses membres, en dehors de ses activités officielles, est considéré comme strictement personnel et ne saurait être imputé au mouvement »,  ont précisé les responsables dudit mouvement. Par conséquent, a-t-on ajouté dans la note,  «Y en a  marre n’est nullement mêlé de près ou de loin à ces prétendues accusations, surtout que les faits dont il est question dans la dernière vidéo, sont en totale contradiction avec les valeurs et les principes que le Mouvement a toujours prônés et défendus dans l’espace public ».

   L’entité a  rappelé également que Kilifeu, l’a notifié de la décision de surseoir à toutes ses activités au sein de Y en a  marre . « La coordination a accusé réception et a pris acte de la décision, en attendant la suite de cette affaire »,  ont confirmé Aliou Sané et compagnie. Toutefois, étant donné que ces accusations ne sont  pas suivies pour le moment d’aucune procédure judiciaire contre Kilifeu, encore moins de condamnation, ledit mouvement  tout en respectant les procédures dans notre pays,  indique que la personne incriminée dans cette affaire, en l’occurrence, Kilifeu, bénéficie de la présomption d’innocence. 

L’info