Toutinfo Bréves

SORTIES CONTRE MACKY SALL : La Task force républicaine pilonne Sonko et Bougane

Les récentes sorties d’Ousmane Sonko et Bougane Guèye sur, la responsabilité du président Macky Sall sur la 3ème vague du Covid 19, entre autres, ne sont pas du goût de la Task force républicaine. Réveillé de son long silence, la structure composée de cadres du parti présidentiel a foncé tout droit sur les opposants, les traitant de tous les noms d’oiseau.

La récente sortie de Ousmane Sonko accusant le chef de l’État d’être le principal responsable de la 3ème vague du Covid 19, en organisant une tournée économique alors qu’il était courant de la présence du variant Delta dans le pays, a eu le mérite de tirer la «Task Force républicaine» de son sommeil. Et les Apéristes n’y sont pas allés de mains mortes, mettant dans le même sac, le leader de Pastef et son collègue de l’opposition, Bougane Guèye Dany, du mouvement Gëm sa bopp, qui s’est fendu la veille d’une lettre ouverte au président Macky Sall. «Au Sénégal, malgré́ les efforts immenses consentis par l’État qui a pu gérer avec succès les deux premières vagues et qui entame avec espoir les assauts du variant Delta, voilà que deux cyniques opportunistes (qu’on pourrait qualifier de « pro-covid ») se plaisent à tirer matin midi et soir sur l’État avec une frénésie qui en dit long sur leur brin de folie», assènent d’emblée Birame Faye (Dg ASP) et Cie. 

Et d’en rajouter une couche. «Ces deux menteurs éhontés nommés Ousmane Sonko et Bougane Gueye Dany ne se gênent pas de donner la fausse impression qu’ils en savent plus que les médecins, les scientifiques, l’État et tout le monde. C’est comme s’ils voulaient coller à notre pays la paternité́ ou l’exclusivité́ d’une pandémie qui est une équation planétaire». 

Les partisans du chef de l’État invitent Ousmane Sonko à «se taire lui qui a bravé le couvre-feu pour aller subir sa dose de massage sensuel dans un sinistre salon de bas étage avec toutes les conséquences que sa libido a causé́ à la Nation».

 Les boucliers de Macky Sall pensent qu’à défaut de se taire, «le seul appel attendu» du leader de Pastef qu’ils qualifient de «désemparé́ errant» est «la tenue de son procès» contre Adji Sarr.  Quoi qu’il en soit, pour les  membres de la Task force républicaine, il se trompe, si avec «ces sorties hasardeuses et scandaleuses» et ses «attaques», il pense naïvement trouver «un échappatoire virtuel à la conscience collective». 

«Ce que veulent ces deux, c’est de noyer l’amertume née de leurs propres difficultés financières pour l’un et juridico-morales pour l’autre, dans le magma de la Covid-19» 

Lâchant Sonko, les Apéristes se jettent sur le leader de Gëm sa Bopp. «Le même honneur a déserté́ Bougane Gueye qui, voulant se soustraire coute que coute au fisc à qui il doit des milliards, fait le clown partout sans masque alors qu’il peine à payer le salaire de ses employés. De ce bout de Bougane arriviste et faux, l’Opinion garde et gardera à jamais sa déclaration injurieuse vis-à-vis des Sénégalais à qui il disait récemment : «ku sa ndèy liggèèy do réré mburu ak soow». Cette insulte faite aux Sénégalais démontre à suffisance l’arrogance de ce tartuffe qui prend ses rêves pour la réalité́», cogne l’équipe de Birame Faye. 

Poursuivant, les partisans de Macky Sall trouvent que, «les Sénégalais ne sont heureusement pas dupes» pour se laisser berner par Sonko et Bougane. «Ce que veulent ces deux, c’est de noyer l’amertume née de leurs propres difficultés financières pour l’un et juridico-morales pour l’autre, dans le magma de la Covid-19 dont la prise en charge par notre pays est globalement bonne en dépit des difficultés réelles dues beaucoup plus à la frénésie de la propagation du variant Delta qu’au dispositif adaptatif et progressif mis en place par le ministère de la Santé et l’ensemble du gouvernement». Rappelant la situation mondiale de la pandémie décrite par l’OMS avec 124 pays touchés par Delta et plus de 200 millions  de contaminations supplémentaires, la Task force note que «dans un tel contexte, continuer de tirer avec cynisme et opportunisme sur son propre pays est plus que de la lâcheté́». En définitive, pour les Apéristes, «Bougane et Sonko sont hélas dans le mensonge et la calomnie pour désaxer la noble lutte collective pour venir à bout de la Covid-19 dans notre pays», avec le «sinistre souhait de voir le plus de décès pour satisfaire leur cynisme à fleur de peau».

L’info