Toutinfo Bréves

PRESUMEE VENTE DU MATÉRIEL DES CTE : Avenir Sénégal Bi Nu Bëgg exige l’ouverture d’une enquête

  • mbay thiamdoum
  • août 3, 2021
  • Commentaires fermés sur PRESUMEE VENTE DU MATÉRIEL DES CTE : Avenir Sénégal Bi Nu Bëgg exige l’ouverture d’une enquête

La plateforme Avenir Sénégal Bi Nu Bëfg a

exigé  l’ouverture d’une enquête, sans délais, pour identifier tous ceux qui se seraient rendus coupables de soustraction frauduleuse du matériel qui était dans les Centres de traitement des épidémies (CTE) lors de leur démantèlement  au profit de structures sanitaires privées. La structure dirigée par Dr Cheikh Tidiane Dièye exige aussi des explications  de Abdoulaye Diouf Sarr sur la gestion de la 3ème vague du coronavirus.  Dans un communiqué publié hier, la plateforme Avenir Sénégal Bi Nu Bëgg a exprimé  son indignation devant la corruption et la prévarication organisées en haut lieu. «Ceux qui ont approuvé le démantèlement de ces centres et fermé les yeux sur la vente des biens publics, s’ils ne l’ont pas encouragé, étaient pourtant censés avoir les données fiables sur l’arrivée d’une seconde et troisième vague du coronavirus», a dénoncé la plateforme dirigé Dr Cheikh Tidiane Dieye.  Une réaction qui fait suite aux révélations de Madiambal Diagne et plus tard du Dr Niang de Suma Assistance sur la question. «Cet acte constitue une faute politique, administrative, morale et juridique qui ne saurait être passée par pertes et profits», ajoutent Cheikh Tidiane Dieye. Qui exigent  l’ouverture d’une enquête, sans délais. «Cette enquête devrait révéler toute la chaine de responsabilité et identifier les coupables, leurs complices et receleurs afin de les traduire devant les juridictions compétentes et les sanctionner à la hauteur de leur crime», ont-ils soutenu. En outre, Avenir Sénégal Bi Nu Bëgg invite le ministre de la Santé à s’expliquer publiquement sur «la stratégie gouvernementale actuelle de gestion de la pandémie, notamment la troisième vague avec le variant Delta, qui conduit vers une catastrophe sanitaire quasi inéluctable si des mesures idoines et rapides ne sont pas prises aussi bien sur le plan thérapeutique que préventif». La plateforme attend de Abdoulaye Diouf Sarr aussi des mesures anticipatives mises en place pour endiguer la courbe d’évolution des contaminations, notamment communautaires. Il en est de même pour les mesures prises pour se préparer à l’arrivée probable d’une éventuelle 4ème vague, avec d’autres variants. Listant tous les manquements de la stratégie de riposte, Cheikh Tidiane Dièye et Cie de conclure en demandant à l’État de sortir de son silence : «La stratégie du silence qui ressemble beaucoup à une gêne pour cacher l’incompétence et le manque de réponse du ministère n’est plus une option. Il est temps de faire face et de rendre des comptes, car des milliards ont été dépensés sans résultats probants. Trahis et laissés à eux-mêmes par un gouvernement qui n’a plus ni stratégie sanitaire de réponse, ni légitimité politique et sociale pour convaincre, ne serait-ce que pour faire porter le masque, ni moyens financiers pour renforcer ces centres de traitement, les Sénégalais ne peuvent plus compter que sur leurs propres efforts et sur l’aide de Dieu». 

L’info