Toutinfo Bréves

SITUATION A LA RTS : Les syndicalistes crachent du feu sur Racine Talla

En conférence de presse hier, l’intersyndicale Synpics-Cnts de la Rts a décrié la gestion de leur entreprise par Racine Talla. D’après Abibou Mbaye, porte-parole du jour, la Rts doit des centaines de millions d’arriéré de cotisation à ses partenaires sociaux. 

L’intersyndicale Synpics-Cnts de la Radiodiffusion télévision Sénégalaise (Rts) dénonce la gestion du Directeur général de la boite Racine Talla. En conférence de presse hier, les syndicalistes mettent à nu une situation préoccupante de l’entreprise pour ne pas dire alarmante. ‘’La situation à la Rts est triste. Triste parce qu’une épée de Damoclès plane au-dessus de la tête de la totalité des agents’’, alerte Abibou Mbaye. ‘’Il n’est point besoin de faire le bilan de la gestion de Racine Talla, car elle est jalonnée d’imperfections, de manquements, de troubles, d’une mauvaise vision qui contrastent mal avec ce qu’il montre aux autorités étatiques’’, soutient le journaliste. Selon le porte-parole du jour de l’intersyndical, des recrutements et des nominations sont faits en fonction des affinités, du copinage et du pistonnage. À l’en croire, ce climat délétère provoque des vagues de départ. ‘’Rien qu’à la rédaction du journal télévisé, nous avons enregistré plus de 20 départs de journalistes sans compter, les agents mis au frigo. Pour la radio, hier seulement, nous avons reçu des sanctions de journalistes talentueux dont le seul tort a été d’assister à la dernière assemblée du 14 juillet 2021. Des chefs de stations nous ont informé que le directeur de la radio leur a signifié de quitter le Synpics-Cnts pour adhérer au nouveau syndicat que nous assimilons ni plus ni moins à un mouvement de soutien à Racine Talla dans sa nouvelle conquête politique. Le refus de ces chefs de stations leur a valu aujourd’hui des sanctions sans appel’’, révèle Abibou Mbaye. ‘’Notre télévision a perdu tout son lustre’’, ajoute-t-il.

Sur le plan médiatique, persifle Abibou Mbaye, la Rts occupe le bas de peloton des sondages et parvient difficilement à dépasser la barre des 100 vues dans les réseaux sociaux au moment où certaines chaines caracolent entre 8.000 et 10.000 vues. Selon lui, la première faille de la gestion de Racine Talla est l’énorme investissement que le Chef de l’État Macky Sall a consenti pour mettre la Rts aux normes édictées par l’UIT (Union internationale des télécommunications). ‘’Plus de 13 milliards de francs CFA sont injectés dans l’entreprise’’, rappelle-t-il. Soulignant que Racine Talla a, à sa disposition, 3 véhicules de type 4X4 aux frais de la Rts. Parmi ces véhicules, dénonce-t-il, il y a un qui coute 80 millions de francs CFA pour lui, un autre de 30 millions pour une de ses épouses et un véhicule de 40 millions pour ces enfants. Le Directeur de la Rts a aussi, d’après le syndicaliste, lancé un projet de réforme de véhicules dont les bénéficiaires ne sont autres que lui-même pour ces trois véhicules et certains de ses collaborateurs pour des véhicules qui n’ont pas 5 ans d’âge. C’est une arnaque qui ne dit pas son nom. D’après le porte-parole du jour de l’intersyndical de la Rts, le Directeur a le conseil d’Administration à sa solde pour faire passer toutes les décisions avec la tenue irrégulière de ces instances.

Les syndicalistes ont aussi fait le point des arriérés de cotisation de la Rts au niveau de plusieurs structures. A les en croire, la direction générale doit plus de 100 millions à l’Ipm, plus de 130 millions à la coopérative. Dans sa gestion, révèlent les syndicalistes, Racine Talla refuse de verser plus de 40 millions à la mutuelle sociale de la Rts alors que ces sommes sont retenues à la source, et devraient être versées à leurs ayant droits avant la tabaski.

L’info