Toutinfo Bréves

FORCE COVID 19: Abdoulaye Diop, les 333 millions et sa « presse traditionnelle »

C’est «Libération» qui a donné la nouvelle ce jeudi 29 juillet. Abdoulaye Diop, ministre de la culture et de la communication, dit avoir remis 333 millions de francs FCFA à ce qu’il appelle la «presse traditionnelle» dans le cadre du fonds «Force Covid-19».  Les bénéficiaires, selon le journal de Cheikh Mbacké Guissé sont : l’APS (55 millions de FCFA), le journal le Soleil (35 millions de FCFA), Sud communication (21 millions de FCFA), groupe Walfadjri (30 millions de FCFA) GFM (45 millions de FCFA), Excaf (25 millions de FCFA), Origines Sa/2stv (27 millions de FCFA), groupe Promo consulting (journal Rewmi 25 millions de FCFA), 3M Universel (7TV 15 millions de FCFA), Emedia (15 millions de FCFA) et …. Africa7 (10 millions de FCFA).  

Le problème qui se pose d’emblée, c’est comment le ministre, a fait le tri, pour déterminer que ce sont ces 12 organes là, qui constituent la « presse traditionnelle », si l’on sait que la seule presse écrite fait beaucoup plus. Mais le pire, selon Libération, ces chiffres, comme leur nature, ont été contesté par certains organes cités. 3M Universel, dit n’avoir reçu que 5 millions sur ses supposés 15 millions. Yakham Mbaye, directeur général de « le Soleil » confirme après contrôle auprès de sa comptabilité, avoir reçu 30 millions de FCFA, mais au titre de l’aide à la presse. Le chiffre de 30 millions de FCFA est mis à côté de D’Médias sans référence du chèque. Mieux le groupe a précise n’avoir jamais perçu ce montant et avait même rejeté l’aide à la presse. De même, une source haut placée au Groupe Futurs médias (gfm) confirme que ce montant a été bien encaissé mais au titre de l’aide à la presse dont tous les médias ont bénéficié.